Une fondation permanente en bois (FPB) est un système de construction d’ingénierie qui utilise des murs porteurs extérieurs en bois légers dans une sous-fondation. Une FPB est formée d’un mur de montants et d’une sous-structure d’empattement, faite de contreplaqué et de bois traités, qui soutiennent une superstructure au-dessus du sol. Outre le soutien structurel vertical et latéral, un système de FPB est résistant à la chaleur et au flux d’humidité. Les premiers exemples de FPB ont été construits dès 1950 et plusieurs sont toujours en usage de nos jours.

Une FPB est un système solide, durable et éprouvé qui comporte de nombreux avantages uniques :

  • des économies d’énergie en raison de niveaux d’isolation élevés, atteints grâce à l’application d’isolant dans les cavités des montants et d’un isolant rigide à l’extérieur (jusqu’à 20 % de transfert de chaleur peut se produire par la fondation);
  • un espace de vie sec et confortable grâce à un système de drainage supérieur (qui n’exige pas de drain agricole);
  • un espace de vie plus grand, puisque les cloisons sèches peuvent être fixées directement aux montants des murs de la fondation;
  • une résistance à la fissuration causée par les cycles de gel et dégel;
  • une adaptation à la majorité des conceptions de bâtiments, y compris les vides sanitaires, les rallonges et les ajouts et les sous-sols avec entrée indépendante;
  • le besoin d’un seul métier, pour une planification de la construction plus efficiente;
  • la possibilité de construire en hiver avec une protection minimale de l’empattement contre le gel;
  • une construction rapide, que la charpente soit montée sur place ou non;
  • des matériaux rapidement disponibles et une efficacité d’expédition vers les chantiers de construction ruraux ou éloignés;
  • une longue durée de vie, selon l’expérience sur le terrain et d’ingénierie.

Les FPB conviennent à tous les types de constructions à ossature légère couvertes par la partie 9 du Code national du bâtiment du Canada (CNB), « Maisons et petits bâtiments ». En d’autres mots, les FPB peuvent être utilisées dans des immeubles allant jusqu’à trois étages au-dessus de la fondation, et d’une superficie de construction maximale de 600 m2. Les FPB peuvent servir de système de fondation pour les maisons détachées unifamiliales, les cottages, les immeubles collectifs en bande et les bâtisses institutionnelles et commerciales. Les FPB peuvent être conçues pour des projets comme les vides sanitaires, les rallonges et les fondations à mur bas, pour les garages et les maisons préfabriquées.

Il existe trois différents types de FPB : le sous-sol en dalles de béton ou à murets en bois, les sous-sols à plancher suspendu et le vide sanitaire non excavé ou partiellement excavé. Typiquement, les FPB utilisent des montants en bois de 38 x 140 mm (2 x 6 po) ou de 38 x 184 mm (2 x 8 po), de classe no 2 ou supérieure.

Des méthodes de contrôle de l’humidité améliorées autour et sous la FPB offrent un espace de vie confortable et sec au sous-sol. La FPB est placée sur une couche de drainage granulaire, qui s’étend à 300 mm (12 po) au-delà de l’empattement. Une barrière d’humidité appliquée à l’extérieur des murs offre une protection contre la pénétration de l’humidité. Des joints matés entre tous les panneaux de contreplaqué des murs et dans le bas des murs extérieurs contrôlent les fuites d’air par la FPB, mais éliminent en outre les chemins de pénétration de l’eau. Cela donne lieu à un sous-sol sec, facile à isoler et à finir, pour un confort optimal et une meilleure conservation de l’énergie.

L’ensemble des pièces de bois et de contreplaqué utilisé dans une FPB, à l’exception de composants ou de conditions techniques, doit être traité au moyen d’un produit de préservation du bois à l’eau et identifié comme tel par une marque d’homologation énonçant la conformité à la norme CSA O322. Les clous, les ancrages d’ossature et les sangles qui résistent à la corrosion devant servir à fixer les matériaux traités de la FPB doivent être en acier galvanisé à chaud ou en acier inoxydable. Les barrières d’humidité et de vapeur extérieures doivent avoir une épaisseur minimale de 0,15 mm (6 mil). Un panneau de drainage alvéolé est souvent spécifié comme barrière d’humidité extérieure.

 

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter les ressources suivantes :

Fondations permanentes en bois (Conseil canadien du bois)

Fondations permanentes en bois — Durables, confortables, adaptables, écoénergétiques, économiques (Préservation du bois Canada et Conseil canadien du bois)

Manuel de calcul des charpentes en bois (Conseil canadien du bois)

Préservation du bois Canada

Norme CSA S406 Specifications des fondations permanentes en bois pour les maisons et les petits bâtiments

Norme CSA O322 Procédure d’homologation des matériaux en bois traité sous pression à utiliser dans les fondations permanentes en bois

Norme CSA O86, Règles de calcul des charpentes en bois

Code national du bâtiment du Canada