Bois Lamifié

Le bois de placages stratifiés (LVL) est formé de couches de composite de placages de bois et d’adhésifs. Une fois transformé en billes de longueurs et d’épaisseur variées, le bois peut être coupé, à l’usine même, en bois spéciaux pour les boutisses, les poutres, les semelles de poutrelles de bois en I préfabriquées ou pour d’autres utilisations spécifiques. L’épaisseur du LVL peut varier de 2,5 mm (0,10 po) à 4,8 mm (3/16 po) et les essences les plus courantes du LVL sont le sapin Douglas-Mélèze, le pin des marais et le peuplier.

La particularité qui distingue le LVL du contreplaqué est l’enlignement des plis, comme l’illustre la Figure 3.18 ci-dessous. Le contreplaqué a un assemblage croisé, c’est-à-dire que le fil de chaque placage est perpendiculaire aux placages adjacents. C’est ce qui rend le contreplaqué relativement solide dans les deux directions lorsqu’il est chargé à plat sur le revêtement. Par contre, lorsqu’il est chargé sur la rive, comme une poutre, le contreplaqué n’est pas aussi solide que le LVL pour la même section transversale, car les fils de placages du contreplaqué ne sont pas tous parallèles à l’axe longitudinal de la poutre.

Figure 3.18 : Direction du fil des placages du LVL

EWPFigure3.18

Téléchargez cette figure en format PDF

Dans le LVL, le fil de chaque placage de lamelle est parallèle à l’axe longitudinal, ce qui le rend solide lorsqu’il est chargé soit sur la rive, soit à plat. Cette méthode de lamellation se nomme lamellation-parallèle et elle produit un matériau encore plus uniforme et prévisible que le même matériau d’origine assemblé par lamellation croisée.

Le LVL est un produit du bois qui est solide et hautement prévisible, car les défauts naturels tels que les nœuds, la pente du fil et les fentes sont tous dispersés ou retirés. Le LVL se compose de placages séchés et classés qui sont enduits d’adhésifs hydrofuges. Les placages sont ensuite assemblés selon une certaine configuration et séchés dans une presse chauffante pour former des billes.

Un important fabricant de LVL classe les placages à l’aide d’une technologie ultrasonique avancée en plus d’une classification visuelle. La décision de l’emplacement spécifique des placages (classés de manière ultrasonique) dans le matériau se fait en fonction de l’utilisation finale du produit de LVL, afin d’exploiter avec efficacité les caractéristiques de résistance des placages. Par exemple, si le produit de LVL est destiné à servir comme bois d’échafaudage alors les placages de classe supérieure sont localisés aux parements extérieurs du madrier.

Le LVL a servi pour la première fois pendant la Deuxième Guerre mondiale, dans la fabrication des hélices des avions. Depuis la moitié des années 1970, le LVL est offert en produit de construction pour les poutres et les boutisses, ou` la haute résistance, la stabilité dimensionnelle et la fiabilité sont exigées.

Tout comme les autres produits qui sont faits de pièces de bois lamellées et qui servent à créer un élément structural tels le contreplaqué, le bois de copeaux parallèles ou les panneaux de lamelles minces orientées, le LVL offre les avantages de fiabilité et de stabilité encore plus grandes par la dispersion ou la disparition de ses défauts naturels.

Le procédé de placage et d’encollage du LVL permet de fabriquer des éléments plus larges à partir d’arbres relativement plus petits et par le fait même, procure une utilisation plus efficace des fibres de bois.

Les normes techniques canadiennes et américaines font référence au LVL et au bois de copeaux parallèles (PSL) comme bois de charpente composite (SCL).

Utilisations

Le bois en LVL est principalement utilisé comme charpente dans les constructions résidentielles et commerciales et il convient aux applications ou` il y aurait des poutrelles à treillis en acier et des poutres en acier.

Certains manufacturiers offrent le bois en LVL de classes d’aspect architectural et d’aspect finition moyennant des frais supplémentaires. Toutefois, lorsque le bois en LVL est intentionnellement utilisé dans les applications ou` l’apparence est importante, les techniques courantes de finition du bois peuvent être employées pour accentuer le fil du bois et pour protéger sa surface. L’apparence du bois de finition en LVL ressemble à celle du contreplaqué ou à celle du bois sur le parement d’une poutre.

D’autres exemples d’utilisation du bois en LVL sont le bois d’échafaudage et les éléments de semelles pour les poutrelles de bois en I préfabriquées.

Le bois en LVL a aussi déjà servi comme consoles de distribution et de transmission, dans les structures en forme de boîte, de poteaux de signalisation pour les services publics et comme plates-formes de camions faits de placages de bois feuillu.

Le bois en LVL peut être facilement mis à longueur en chantier. Les détails relatifs aux attaches et aux connecteurs sont semblables à ceux du bois massif. Par contre, tout coupe spéciale, entaille ou perçage doit être exécuté selon les recommandations du fabricant.