Fabrication

La figure 3.19, ci-dessous, montre un diagramme schématique de la fabrication du LVL

Les premières étapes de fabrication du LVL sont similaires à celles du contreplaqué. Elles consistent, en règle générale, à dérouler la grume pour en faire des feuilles de placage d’une épaisseur qui varie entre 2,5 à 4,8 mm (1?10 po à ³/16 po). Les feuilles de placages mesurent habituellement 2640 mm (104 po) en longueur et 1320 mm (52 po) ou 660 mm (26 po) en largeur.

Les feuilles de placages sont séchées puis coupées à la largeur désirée pour la production de billes, afin de réduire les grands défauts qui sont nuisibles à la résistance du matériau.

 Figure 3.19 : Fabrication du LVL

 EWPFigure3.19

 Téléchargez cette figure en format PDF.

 Par la suite, on assemble les feuilles individuelles de sorte que les fils sont tous parallèles à l’axe longitudinal de la bille. Les joints en bout, entre chaque morceau individuel de placage, sont placés en chicane le long de la bille pour disperser tout défaut restant qui pourrait l’affaiblir. Les joints peuvent être assemblés en biseau ou par recouvrement le long d’une certaine distance pour fournir un transfert de charge.

Les placages sont enduits d’un adhésif de résine hydrofuge – le phénol-formaldéhyde. Une fois assemblées, les billes sont soumises simultanément à une pression pour la solidification des placages et à une chaleur pour l’accélération du processus de séchage de l’adhésif. Une fois de plus, cette portion du procédé de fabrication est semblable à celle du contreplaqué. La différence réside dans le fait que le produit est transformé en de longues billes, dont la longueur peut se rendre jusqu’à 25 m, à la place d’un mince panneau plat de contreplaqué.

Après le séchage, les billes sont sciées à la longueur et à la largeur désirées pour l’usage auquel il est destiné.