Bois d’Œuvre Stratifié Croisé

Bien que le CLT ait vu le jour dans les années 1970, les premières usines de fabrication du bois stratifié-croisé de grandeurs industrielles ne se sont établies en Europe que vers la fin des années 1980. Depuis, elles gagnent en reconnaissance comme étant un matériau de haut rendement pour les systèmes structuraux.

Il existe maintenant plus d’une douzaine de producteurs importants du CLT qui sont situés principalement en Autriche, en Allemagne et dans les pays scandinaves. L’industrie des produits forestiers et les communautés canadiennes de recherche et de concept sur le bois perçoivent ce produit européen, à la fois émergeant et réputé, comme une nouvelle porte pour les applications non traditionnelles du bois. Le CLT est maintenant offert au Canada.

Les bois stratifié-croisé (CLT) sont de larges panneaux de bois d’ingénierie fabriqués en croisant les lamelles de bois à l’aide d’adhésifs ou d’attaches. Le CLT se compose de trois à sept couches de bois ou de planches empilées l’une sur l’autre en angle droit, et elles sont ensuite, soit encollées dans une presse hydraulique ou à vide couvrant leur surface en entier, soit clouées ensemble. Chaque couche est composée de planches de bois d’œoevre résineux. De façon générale, l’épaisseur d’une planche varie entre 50 à 300 mm, mais il peut s’en faire aussi à 500 mm.

Les dimensions d’un panneau tournent autour de 1,2 à 3 m en largeur par 5 à 15 m en longueur. Les ouvertures dans les panneaux peuvent être coupées à l’avance, dans les dimensions et les formes voulues, pour les portes, les fenêtres, les escaliers, les voies de desserte et les conduits. Le produit final est stable et il peut porter des charges et prendre le rôle d’un mur de diaphragme ou de cisaillement.

Grâce aux propriétés structurales et à la stabilité dimensionnelle du CLT, le produit du CLT est adéquat pour les planchers, les murs et les toits utilisés dans les bâtiments de hauteur moyenne. Les panneaux de murs et de planchers apparents à l’intérieur procurent une esthétique supplémentaire. Les panneaux sont des éléments de construction préfabriqués qui accélèrent les pratiques de construction ou permettent une construction hors chantier dans les endroits éloignés.

« Au Canada, le CLT gagne du terrain en popularité comme matériau de construction pour les structures à multiples étages, par exemple, 4 étages ou plus », explique Richard Desjardins, directeur, Systèmes de construction, chez FP Innovations.

Depuis l’an 2000, le CLT a gagné du terrain dans le mouvement émergeant de bâtiments durables. Les produits d’ingénierie du bois procurent à la fois, un rendement environnemental et durable, une flexibilité de conception, des coûts compétitifs et une intégrité structurale.

 

Introduction du CLT en Amérique du Nord : 

YouTubeIntroduction du bois stratifié-croisé (CLT)

Le film vidéo est offert par naturally:wood.

En 2010, l’industrie du bois en Amérique du Nord implémenta un plan pour introduire les produits de bois CLT génériques au Canada et aux États-Unis. Ce plan incluait  :

  • le développement des procédés d’assurance de la qualité pour la fabrication du CLT;
  • Développement des valeurs de calcul et des modes d’élaboration de projets qui peuvent être adoptés par les normes de calcul du bois et les codes du bâtiment, pour les panneaux de CLT.

Afin de faciliter l’entrée du CLT en Amérique du Nord, des recherches ont été réalisées pour adresser

  • les propriétés mécaniques du CLT en utilisant les produits nord-américains du bois;
  • les types de systèmes de connexion à utiliser avec des panneaux de CLT pour les diverses applications;
  • la méthodologie de développement de projets pour traiter des vibrations des planchers;
  • le degré de résistance au feu des panneaux de CLT;
  • le rendement acoustique des assemblages en CLT;
  • le rendement sismique des structures avec des constructions en CLT.

Au Japon, en octobre 2007, sur la plus grande surface vibrante au monde, on simula sur un bâtiment de sept étages, en grandeur nature et en bois de CLT, le tremblement de terre de Kobe, de 1995. Ce tremblement de terre était d’une magnitude de 7, 2 sur l’échelle de Richter avec des accélérations de 0,8 à 1,2 g. Il n’en résulta aucune déformation résiduelle à la fin de cet essai. La plus grande dérive entre les étages mesurait 40 mm (1,3  %) et la plus grande déformation latérale à la partie supérieure

Le guide du CLT

En 2005, dans le cadre du programme de recherche en matière des technologies transformatives de Ressources naturelles Canada, FPInnovations a lancé un programme de recherche multidisciplinaire sur le bois lamellé-croisé. D’après les études réalisées et les connaissances acquises de l’expérience européenne, FPInnovations a préparé un guide du CLT qui a été révisé par les pairs, dans lequel se trouvent de l’information technique privilégiée sur la fabrication, la conception et le rendement du CLT en construction.

CLT_Handbook.