Classes

En spécifiant les produits canadiens de lamellé-collé, il est requis d’indiquer les contraintes de résistance ainsi que les classes d’apparence.

La spécification des contraintes de résistance dépend de l’utilisation finale d’un élément : poutre, colonne ou montant de traction (voir Tableau 2).

 

Tableau 2: Lamellé-collé canadien – Classe de contrainte
Classe de résistance Essences Description
Qualité de résistance à la flexionBending 20f-E et
20f-EX
D.Fir-L ou
Epinette-pin
Pour les éléments sollicités principalement en flexion (poutre) ou en combinaison d’une charge en flexion et d’une charge parallèle au fil.
24f-E and
24f-EX
D.Fir-L ou
Pruche-sapin
Prescrire EX lorsque les éléments sont assujetties à des moments positifs et négatifs ou lorsque les éléments sont exposés à des combinaisons de charges en flexion et de charges parallèle au fil comme les arches et les membrures supérieures des fermes de boit.
Qualité de Compression 16c-E
12c-E
D.Fir-L ou
Epinette-pin
Pour les éléments  principalement en compression axiale  tels les colonnes..
De qualité « résistance à la traction 18t-E
14t-E
D.Fir-L ou
Epinette-pin
Pour les éléments, sollicités principalement en traction axiale, tels les membrures inférieures de fermes.

 

Pour les classes de flexion 20f-E, 20f-EX, 24f-E et 24f-EX, les nombres 20 et 24 indiquent la contrainte de flexion permise en unités impériales (2000 et 2400 psi). La lettre « f » réfère à la flexure et la lettre « E » indique que la plupart des lamelles doivent être éprouvées par moyen mécanique pour sa rigidité.

La classe de flexion avec la désignation EX (20f-EX et 24f-EX) est applicable aux éléments de flexion qui sont assujettis aux contraintes alternées. Pour ces éléments en question, les contraintes en flexion sont la réflexion des contraintes en compression.

De la même manière, les classes de compression 16c-E et 12c-E et les classes de flexion 18t-E et 14t-E, indiquent les contraintes de compression et de flexion permises.

Le lamellé-collé est offert en trois classes d’apparence : niveau industriel, niveau commercial et niveau qualité, comme illustrée dans le Tableau 3.

Tableau 3: Lamellé-collé canadien – Essences commerciales 
Désignation de groupe d’essences commerciales  Combinaison des essences Caractéristiques du bois
Douglas vert – Mélèze
(D.Fir-L)
Sapin Douglas, Mélèze de l’Ouest Bois similaires en force et en poids. Haut degré de solidité et bonne résistance à la pourriture. Bonne adhérence des clous, de la colle et de la peinture. Couleur varie de brun-rouge à blanc-jaune.
Pruche-Sapin Pruche de l’Ouest, Sapin gracieux, Sapin Douglas Bois léger qui se travaille facilement, qui prend bien la peinture et les clous. Bonnes caractéristiques de collage. Couleur varie de jaune-brun à blanc.
Épinette-Pin Épinette (toutes les essences sauf épinette de Sitka), pin tordu latifolié, pin gris Bois de caractéristiques similaires, qui se travaillent bien, prend bien la peinture et les clous. Généralement de couleur blanche à jaune pâle.

 

Contrairement au bois de sciage classé visuellement, où il existe une corrélation entre leur apparence et leur résistance, il n’y a aucun lien entre les classes de résistance et les classes d’apparence du lamellé-collé puisque la surface apparente peut être modifiée ou rapiécée sans influencer les caractéristiques de résistance.

 

L’apparence du lamellé-collé est déterminée par le degré de finition faite après lamellation et non par l’apparence de chaque pièce individuelle de lamelles.