Bois Assemblé par Entures Multiple

Le bois à entures multiples (jointé) est un produit convoité et il est de plus en plus populaire parmi le répertoire des produits d’ingénierie du bois dans l’industrie de la construction. Sa popularité est attribuée à plusieurs facteurs :

  • Sa linéarité
  • Sa stabilité dimensionnelle
  • Son interchangeabilité avec le bois non jointé
  • Son efficacité dans l’utilisation de la fibre de bois

Cette croissance est accompagnée d’un besoin d’éduquer les architectes, les concepteurs, les ingénieurs, les inspecteurs de bâtiments et les utilisateurs finaux sur les avantages et l’acceptabilité de ce produit.

Qu’est-ce que le bois à entures multiples?

Les produits du bois à entures multiples sont fabriqués à l’aide de pièces de bois plus courtes séchées au four, usinées aux deux extrémités pour ressembler à des « doigts », et jointées à l’aide d’un adhésif structural approprié pour former une plus longue pièce de bois. Bien que l’aboutage soit utilisé dans plusieurs procédés de fabrication de produits du bois, incluant les jointures horizontales, pour la production du bois lamellé-collé, le terme bois à enture multiple s’applique au bois de dimension.

Les deux principaux avantages de ce produit sont leur linéarité et leur stabilité dimensionnelle. Le coefficient de linéarité est le résultat de deux courtes pièces stables de bois assemblées dans un processus de fabrication. En les aboutant, la longueur du morceau de bois n’est pas limitée par la taille de l’arbre. En fait, ce processus peut donner une production de solives et de chevrons d’une longueur de 12 m (40 pi) ou plus. Un autre avantage est une meilleure gestion de la ressource forestière puisque les courtes pièces de bois peuvent provenir de classes moins élevées de bois.

Le processus d’aboutement permet de retirer les défauts qui peuvent réduire leur résistance, afin de fabriquer un produit avec des propriétés d’ingénierie plus élevées. La résistance des jointures est contrôlée en spécifiant la qualité du bois qui doit être présente dans la zone de jointure.

Les propriétés structurales sont assurées par un programme détaillé d’assurance de la qualité avec une vérification faite par un tiers parti indépendant. Des essais structuraux quotidiens sont certifiés pour assurer la conformité du produit aux exigences du système nord-américain de classification du bois. Chaque morceau doit contenir des essences d’arbres provenant du même groupe d’essences. Des marges de tolérance strictes de la qualité, du mélange et du séchage sont établies pour l’usinage des extrémités. Dépendant du type de bois fabriqué à entures multiples, les essais de cintrage sur le flanc ou sur le centre et des essais de traction sont exécutés sur chaque morceau pour garantir que le joint réponde aux valeurs de calcul du bois.

 

Il existe deux catégories de bois à entures multiples dépendant de l’usage final du bois. La première, référée comme le joint structural à entures multiples, utilise une colle à base de formol-phénol-résorcinol pour fabriquer des produits de panneaux ou du bois lamellé-collé. De cette façon, le produit peut être utilisé dans des applications à charge verticales ou horizontales. La seconde catégorie : bois de colombage à utilisation verticale seulement utilise un adhésif polyvinylique. Comme son nom l’indique, il ne peut être utilisé qu’à la verticale seulement (par exemple, les colombages). En ce qui concerne la résistance et l’application  finale du bois, les deux catégories sont interchangeables avec le bois solide de sciage. Une description des deux produits est donnée dans le Tableau 1 ci-dessous.

T1-UnderstandingFJLumber