Acceptation du produit

finger-joined-productacceptanceAux États-Unis, le contrôle des systèmes de vérification, de classement et d’estampillage pour le bois d’œuvre résineux, incluant le bois à entures multiples, est sous l’autorité de l’American Lumber Standards (ALDS) Comittee and Board of Review. Les grandes lignes sur l’organisation et le fonctionnement de ALS sont résumées dans le American Softwood Lumber Standard, Voluntary Product Standard DOC PS 20-99.

La norme PS 20-99 définit les dimensions du bois, les classes, les essences, l’attribution des valeurs de calcul et la préparation pour les règles de classification. La norme est développée selon les procédures du U.S. Department of Commerce et est implémentée à travers un programme d’accréditation et de certification à l’échelle de l’industrie.

ALS Board of Review évalue et certifie la conformité de toute règle de classification publiée par des agences d’écriture de règles de sciage telle la Commission nationale de classification des sciages (NLGA) au Canada, et le Southern Pine Inspection Bureau [SPIB], la Western Wood Products Association [WWPA], le West Coast Lumber Inspection Bureau [WCLIB] et le Redwood Inspection Service [RIS], aux États-Unis. Les codes du bâtiment ne reconnaissent que le bois classé, inspecté et estampillé selon une règle de classification certifiée qui a été développée par une agence accréditée d’écriture de règles de sciage.

Le bois à entures multiples doit répondre aux mêmes exigences que l’on retrouve dans les règles de classification pour le bois de sciage. Les règles de classification ne tiennent pas compte de la présence de joints par entures multiples pour réduire leur valeur de résistance. Le bois à entures multiples doit aussi satisfaire aux exigences, régies par les normes des produits spéciaux, de contrôle de qualité applicable à la durabilité et à la résistance des joints. Par exemple, SPS1et SPS3 sont les normes de produits spéciaux de la NLGA, au Canada, et C/QC 101.97 Glued Products Procedures & Quality Control de la WWPA sont l’équivalent aux États-Unis.

Les produits du bois à entures multiples conformes à ces normes sont considérés comme équivalent au bois de sciage de mêmes dimensions, et essences. Ils sont aussi reconnus par trois modèles principaux de codes du bâtiment et le nouveau code international du bâtiment pour de telles applications. Un extrait de l’Uniform Building Code (UBC) de 1997, la section 2304.2 confirme l’acceptation du produit :

 » Le bois à entures multiples qui est approuvé peut être utilisé de façon interchangeable avec le bois de sciage appartenant à la même essence et à la même classe. Cette utilisation inclut entre autres les solives à charpente légère, les planches et les madriers «