Installation

Il existe trois techniques d’installation d’un platelage de madrier

La première méthode, aléatoire et contrôlée, est la plus économe, car elle utilise des matériaux de longueurs irrégulières. Le schéma ci-dessous montre le modèle aléatoire et contrôlé :

  • Chaque dalle doit avoir au moins 3 travées.
  • Les joints d’extrémité sont interdits dans la demi-portion extérieure des travées de rive.
  • Les joints d’extrémité des rangs adjacents doivent être distancés d’au moins 600 mm (2  pi).
  • Lorsque les joints d’extrémité se trouvent dans la même orientation générale, ils doivent être séparés par au moins deux appuis intermédiaires.
  • Pour les planchers et les toitures, les planches dont les longueurs ne reposent que sur un appui doivent être séparées par au moins six rangs qui, eux, reposent sur les deux appuis de cette même travée. Cette méthode n’est permise que pour un madrier  d’une épaisseur d’au moins 64 mm, à languette et rainure double.

La deuxième méthode est la simple portée. Tous les morceaux reposent sur au moins deux appuis et ils sont tous de la même longueur. La troisième méthode est la double portée, ou` ils sont tous de la même longueur et reposent sur trois appuis. Ces deux dernières méthodes nécessitent des longueurs prédéterminées, et par conséquent des coûts supplémentaires.