Connecteurs

Connections1

Comme pour tous les autres matériaux de construction, un aspect important des structures en bois est la manière avec laquelle les éléments sont connectés entre eux. Les produits du bois sont des matériaux de construction qu’on peut facilement percer, entailler ou former afin de faciliter la connexion entre les éléments. De plus, il existe de nombreuses méthodes et une gamme de produits pour assembler le bois.

La méthode la plus couramment employée pour connecter les produits du bois est l’installation d’attaches métalliques qui sont offertes dans une gamme de quincaillerie : des clous et des connecteurs minces utilisés dans les constructions à charpente légère aux boulons, plaques métalliques et à d’autres quincailleries utilisées pour assembler les éléments lourds. Chaque type d’attache est conçu pour être employé avec un certain genre de construction. Une utilisation adéquate d’attaches métalliques procure des moyens pour faciliter leur installation et offrir une performance sans aucune faille.

Par exemple, le clouage est un moyen de base d’assemblage efficace avec lequel tout le monde possède un certain degré de familiarité. Lorsqu’employé selon un plan de conception précis, le clouage mène à des systèmes structuraux solides qui performent bien sous des conditions de charges difficiles telles que les effets sismiques.

La performance des attaches métalliques dépend de leur largeur, si elle est suffisamment grande pour porter et transférer des charges sur une aire assez large du bois sans que la fibre du bois, qui est en contact avec l’attache, soit déformée. La terminologie de l’espacement et de la réparatition des charges pour les attaches métalliques est illustrée à la Figure 5.1 ci-dessous.

Figure 5.1 : Terminologie des attaches métalliques

 ConnectionsFigure5

adobepdf Téléchargez cette figure en format PDF.

La menuiserie est une méthode traditionnelle de connexion d’éléments en bois qui n’a pas recours aux attaches métalliques. Bien que l’usage des attaches métalliques soit quasi universel, la menuiserie de bois offre encore une apparence visuelle unique qui montre une dextérité manuelle de haut niveau.

 

La structure cellulaire du bois et la chimie moderne s’allient pour produire une force d’adhérence entre les éléments du bois aussi forte que celle de la fibre de bois même. Pour cette raison, les adhésifs jouent un rôle crucial dans la fabrication de produits du bois tels le contreplaqué et le bois à copeaux parallèles (PSL). Ils sont également utilisés de manière structurale, pour l’amélioration de la performance des assemblages de planchers.

 

Les attaches métalliques, qui sont cachées des finitions intérieures et extérieures, servent seulement à des fins structurales pour bien des applications telles que le clouage dans la construction de murs à ossature. Dans d’autres cas où les éléments de bois servent à des fins à la fois structurales et esthétiques, on doit accorder la même considération à l’apparence des connecteurs, à la sélection et à la finition des produits du bois.

 

Dans certains cas où les attaches métalliques sont apparentes, le concepteur voudra peut-être les rendre les plus invisibles possible. Soit en sélectionnant des attaches comme des anneaux fendus et des boulons (qui sont un moyen efficace de transférer les charges), soit en réduisant l’impact visuel de la quincaillerie comme les plaques de jonction en les enfonçant dans les éléments de bois ou en les peinturant pour réduire leur protubérance. Dans d’autres cas, il est possible que l’on veuille accentuer la quincaillerie pour donner une apparence robuste à la structure.