Menuiserie

La menuiserie est une méthode de construction en bois de poteaux et de poutres qui n’a aucun recours aux attaches métalliques. Les connexions se font par insertion précise des éléments pour le transfert des charges.

Bien des structures historiques en Amérique du Nord furent construites à une époque où les attaches métalliques n’existaient pas encore. À défaut de ces attaches, on assemblait les éléments de bois en façonnant les éléments de bois adjacents en utilisant du tenon et d e la mortaise, comme l’illustre la Figure 5.18; cette technique est similaire à la méthode encore utilisée pour fabriquer des joints à la fois solides et invisibles pour les meubles. Les joints connectés étaient retenus en insérant des chevilles en bois dans les trous perforés à travers les membres assemblés.

Actuellement, cette méthode de menuiserie refait surface et gagne en popularité. Elle est utilisée où l’exposition du travail d’artiste qui est nécessaire au façonnage précis du bois et à l’insertion des grands éléments de bois les uns dans les autres, est une caractéristique de la construction du bâtiment. Bien qu’elle soit principalement employée dans la construction de résidences luxueuses, la menuiserie est parfois utilisée dans la construction non résidentielle.

Les attaches métalliques transfèrent avec efficacité les charges. Elles permettent l’utilisation d’éléments de dimensions plus modestes pour porter et transférer les charges, car l’installation des attaches métalliques n’exige qu’une soustraction minime de la fibre de bois dans les aires où se situent les attaches. La menuiserie, quant à elle, demande qu’on soustraie une grande quantité de fibre de bois où s’effectue l’assemblage. Pour cette raison, l’utilisation adéquate de la menuiserie dépend de l’assemblage. On utilise souvent des éléments de bois plus larges lorsqu’on les compare avec le nombre d’attaches métalliques que nécessiterait la construction.

De plus, les codes techniques ne procurent aucune information sur le transfert de charge spécifique s’appliquant à la menuiserie, car cette information est dépendante de la qualité de la main d’œuvre et de la qualité du matériau. Par conséquent, le concept technique doit être raisonnable.

Le niveau d’habileté et la quantité de temps nécessaire pour la prise de mesure, l’agencement et l’essai d’assemblage sont beaucoup plus élevés pour la menuiserie que pour tout autre type de construction en bois. Pour cette raison, la menuiserie n’est pas un moyen économique de connecter les éléments des édifices en bois et elle n’est pas utilisée lorsque le mot d’ordre est l’économie d’argent. Elle est plutôt employée pour des fins d’apparence structurale unique qui montre la beauté naturelle du bois à son meilleur.

 

Figure 5.18 Joints de base pour la menuiserie de construction

timberjoineryFigure5.18

adobepdf Figure 5.18 Joints de base pour la menuiserie de construction