Rondelles et Plaques de Fixation Latérales

Rondelles

Il devrait y avoir, au minimum, des rondelles de coupes normales pour être utilisé avec les boulons afin d’éviter que la tête du boulon ou l’écrou ne causent un poinçonnement lorsque l’on serre le boulon. Quand une plaque de jonction est utilisée, la tête ou l’écrou touche directement l’acier et par conséquent les rondelles ne sont pas nécessaires.

Les types communs de rondelles sont illustrés à la figure 5.11 ci-dessous.

Dans les cas des rondelles d’acier plates de section carrée ou ronde, leur épaisseur doit être adéquate pour prévenir l’emboutissage ou la surcharge de l’acier. Les rondelles plates peuvent être une solution de rechange aux rondelles plates de section carrée pour des fins esthétiques comme les fermes apparentes. Les boulons qui ne sont pas perpendiculaires à la surface nécessitent des rondelles en biseau.

Les dimensions minimales des rondelles dans les joints d’assemblage du bois, spécifiées dans les normes de conception (CAN/CSA-O86.1-M89 et AITC 117-87), varient selon le type de rondelles et les dimensions du boulon et du connecteur (anneau fendu et disque de cisaillement).

Si le boulon porte une charge de tension, les rondelles doivent procurer une surface d’appui suffisamment grande pour empêcher que la résistance de compression qui est perpendiculaire au grain du bois n’excède pas la charge.

 

Les plaques de fixation latérales

Les plaques de fixation latérales sont souvent employées avec les joints d’extrémité pour le transfert de la charge d’un élément de bois à un autre, plutôt que les joints en recouvrement.

Figure 5.11 Rondelles pour les boulons et les tire-fond

washerssideplatesFigure5.11

adobepdf Téléchargez la Figure 5.10 (et 5.11) en format PDF