Tiges et Pointes

Tiges

Les tiges de clous sont lisses ou déformées en spirale (ou en hélice) ou en vrille.

Les clous en spirale procurent une plus grande résistance à l’’arrachement que celle des clous à tiges lisses, et ils résistent efficacement aux effets de choc. Les usages typiques de ces clous incluent : les sous-couches, le panneautage, les goussets, les soffites, les bardeaux et les toitures.

Les clous crantés possèdent également une grande résistance à l’’arrachement qui est créée par l’’action de clavetage des fibres du bois déplacées contre les rainures du clou. Les applications de ces clous incluent : la plaque de plâtreles, sous-couches en contreplaqué et les revêtements.

 

Pointes

La forme de la pointe affecte la manière avec laquelle le bois fendille lorsqu’’un clou est employé près de la rive, car la forme détermine si le clou agit comme un coin ou un poinçon. Plus elle est pointue, plus la pointe possède une force de retenue due au coincement des fibres du bois contre l’’attache. Cela facilite le clouage, mais augmente le risque que le clou fende le bois.

La pointe la plus couramment utilisée est le diamant. Elle procure un bon compromis entre l’’enfoncement du clou, la minimisation de la fissure et la force de retenue.

 Figure 5.3 : Les tiges et les pointes

 shankspointsFigure5.3

 Téléchargez cette figure en format PDF.