Poutrelles en I

Les poutrelles préfabriquées en bois en I sont faites en collant le bois massif scié ou les semelles du bois lamifié (LVL) à l’âme d’un panneau de grandes particules orientées (OSB) ou d’un panneau de contreplaqué afin de produire un membre léger dimensionnellement stable avec des propriétés techniques connues.
La rigidité uniforme, la résistance et la masse légère de ces produits de structure préfabriqués en font qu’ils sont bien adaptés pour une portée plus longue entre les poutrelles et les applications de chevrons pour les constructions commerciale et résidentielle.
La forme en « I » de ces produits donne un rapport résistance-poids élevé. Par exemple, les poutrelles en bois en I de 241 mm (9-1/2 po.) de profondeur et de 8 m (26 pi. 3 po.) de longueur pèsent entre 23 kg (50 lb) et 32 kg (70 lb), dépendant de la dimension de la semelle. Cela signifie qu’elles peuvent installées manuellement, donnant des avantages en main d’œuvre et des économies.
Des trous prédécoupés éjecteurs du fabricant dans l’âme facilitent l’installation des services électriques. Les trous éjecteurs fournissent également une ventilation lorsque les poutrelles sont utilisées dans un plafond du type cathédral sans grenier au-dessus. Quelques fabricants offrent spécifiquement des poutrelles en I avec des trous de ventilation déjà percés au travers de l’âme pour l’utilisation dans les plafonds cathédrale.
Les trous pour la plomberie et le système de gaines peuvent être percés dans l’âme, mais doivent être situés selon les recommandations du fabricant.
Les semelles larges donnent une bonne surface de fixation pour le revêtement, et le produit peut être coupé et travaillé en utilisant des outils à travailler le bois communs. Toutefois, les semelles ne devraient jamais avoir des engravures ou être percées et toutes les coupes spéciales, comme les détails d’appui de poutrelles en « bec d’oiselet », doivent êtres faites selon les recommandations du fabricant.
Dans certains endroits, il se peut qu’il y ait des difficultés à obtenir des grandes dimensions de bois d’œuvre massif scié de charpente. La disponibilité des poutrelles en bois en I utilisées en tant que solives de planchers et en tant que solives de toits profondes et isolées en ont fait d’elles un choix populaire pour les éléments de structure légers pour les applications de chevrons ou de solives. Elles sont une alternative économique aux poutrelles en treillis.
De nombreux types de poutrelles préfabriquées en bois en I sont disponibles commercialement. Chaque type possède une combinaison différente de matériaux de semelle et d’âme, et un raccordement différent entre l’âme et les semelles.
Le joint entre la semelle et l’âme est un élément critique de la résistance du membre et est protégé typiquement par un brevet d’invention de chaque fabricant (voir Schéma 3.20 ci-dessous).
Les semelles sont communément faites en bois lamifié (LVL), du bois d’œuvre classé visuellement, ou en bois classé par contrainte mécanique (MSR).
Les âmes sont faites en panneau de grandes particules orientées (OSB) ou en contreplaqué.
Les joints des panneaux de l’âme sont collés et accouplés par plusieurs méthodes comme l’assemblage à plat joint des extrémités des panneaux, par jointage en biseau des extrémités des panneaux, et le taillage d’un joint denté ou par rainure et languette. L’utilisation des panneaux de grandes particules orientées est de plus en plus acceptée en tant que moyen d’abaisser le nombre d’aboutages des panneaux dans l’âme.
Le phénol-formaldéhyde et le phénol-résorcinol pour l’utilisation extérieure sont les adhésifs principaux utilisés pour les joints âme à âme et pour âme à semelle.

i-joistsFigure3.20