Prétraitement de la Surface

Prétraitement de la Surface

Application liquide: Traitement par trempage-diffusion du petit bois d’œuvre vert (humide)

Le traitement par trempage-diffusion consiste en l’immersion du bois d’œuvre fraîchement scié, encore humide de l’arbre, dans une solution de produits d’imprégnation concentrée.  Le préservatif peut être épaissit pour augmenter la quantité de solution retenue en surface.  Le bois d’œuvre est empilé, recouvert et entreposé pour des semaines pour permettre aux produits d’imprégnation de se diffuser en profondeur dans le bois.  En Nouvelle Zélande, le bois d’œuvre d’ossature a été traité par des borates en employant ce procédé depuis les 1950.  Le trempage-diffusion fonctionne bien avec les espèces de bois qui sont principalement résineuses ou ayant un bois parfait humide.  Le rapport de la surface au volume, la quantité de solution retenue sur la surface, et la solubilité des agents d’imprégnation limitent la quantité du produit chimique qui peut être distribuée en profondeur dans le bois en employant ce procédé.  À titre d’exemple, une imprégnation de l’acide borique de 0.5% par masse du bois, suffisante pour prévenir la carie et une attaque de coléoptères, peut être appliquée au petit bois d’œuvre de 2 pouces (nominal) en employant ce procédé.  Toutefois, une imprégnation de l’acide borique de 2.0% par masse, suffisante pour prévenir une attaque de la termite de Formose, ne peut être obtenue sans de multiples trempages et des mois de stockage.

Application liquide: Traitement par pulvérisation de l’ossature

Puisque ce type de traitement est typiquement appliqué durant la phase de construction, il peut être appliqué à la structure entière ou à des parties choisies de la structure qu’il est attendu qu’elles seront à risque pour la carie fongique ou une attaque d’insectes.  Les solides et les fumigants ne sont pas appropriés pour ces applications, et la seule formulation largement employée est basée sur les borates.  Puisque le bois est sec à ce point, et parce que les borates nécessitent de l’humidité pour la diffusion, le fait est aidé si de tels traitements sont formulés pour améliorer la pénétration dans le bois sec.  C’est normalement obtenu en ajoutant des glycols.  Néanmoins, on ne peut pas s’attendre à ce que l’imprégnation initiale soit aussi bonne que celle fournie par un procédé de traitement sous pression.  Les applications par pulvérisation du borate deviennent plus populaires  dans certaines régions des États-Unis comme faisant partie des systèmes de gestion contre les termites.  Typiquement, des traitements superficiels pour une maison entière sont employés contre les termites de bois sec et les buprestidés.  Cela remplace la fumigation ordinaire.  Pour une protection contre les termites souterrains, les borates de glycol peuvent être appliqués aux deux pieds du bas de tout bois en contact avec la dalle ou, pour la construction des vides sanitaires, deux pieds  vers le haut et vers l’intérieur de la fondation.  Cela remplace la géomembrane.

Application pas Badigeonnage

Les applications par badigeonnage pour les prétraitements d’une surface sont essentiellement limitées aux produits d’imprégnation du chantier pour le bois traité sous pression et le traitement des structures par les propriétaires de maison, probablement avec une espérance de vie limitée.  Le naphténate de cuivre fonctionne bien au-dessus le sol ou en contact avec le sol, mais sa couleur vert foncé (virant brun après environ un an) n’est pas très attrayante.  Le naphténate de zinc est incolore et peut être teinté pour convenir, mais ne fonctionne pas aussi bien lorsqu’en contact avec le sol.  Les borates sont typiquement utilisés pour le sciage en chantier pour les lisses d’assise intérieures.  En plus, les mélanges de borates et de glycols sont disponibles pour l’usage domestique.