Conseils

Lorsque l’application prévue d’un produit du bois est connue comme présentant un risque, spécifiez le bois prétraité. Au Canada, référez-vous à la Norme O80 de la CSA . Aux États-Unis, référez-vous à la norme de l’AWPA. Spécifiez en plus que toutes les coupes de chantier doivent recevoir une application de préservatif pour les coupes en chantier. Idéalement, les tailles, les perforations, et toutes autres coupes des pièces devraient être faites avant le procédé sous pression. En plus, il y a des complexités qui impliquent le choix de l’espèce, les types de préservatifs et le besoin d’inciser le bois – il est préférable de consulter un prescripteur en bois traité expérimenté.
Pour les bricoleurs: Idéalement, le bois traité que vous achetez de votre magasin local de matériaux de construction aura une étiquette au bout pour vous aider à choisir le bon produit. L’étiquette identifie le type de préservatif utilisé, la quantité retenue, l’utilisation appropriée pour cette pièce de bois, la norme par laquelle elle a été traitée, et le nom et l’endroit de l’usine de traitement. L’information la plus importante à vérifier est son utilisation. Si la pièce va être dans le sol (comme un piquet de clôture), vous avez besoin que la pièce soit traitée pour le « contact avec la terre ». Toutes autres utilisations (comme les planches de clôture, les planches de terrasses et les bardeaux) peuvent être étiquetées « hors sol ». La pièce peut aussi être étiquetée avec des renseignements aux consommateurs concernant la sécurité. Il se peut que vous trouviez également cette information affichée dans le magasin ou un document à prendre.

Maniement prudent

L’utilisation du sens commun et de l’équipement de sécurité normalisé s’appliquent lorsqu’on travaille avec tous produits de construction.  Les gants, les masques antipoussière et des lunettes de sécurité sont appropriés pour l’utilisation pour tout travail du bois.  Voici quelques  idées maîtresses spécifiées pour le bois traité :

  • Le bois traité sous pression n’est pas un pesticide, et n’est pas un produit dangereux.  Dans la plupart des municipalités, vous pouvez vous débarrasser du bois traité par l’enlèvement des ordures ménagères régulier.  Toutefois, vous devriez vérifier vos règlements locaux.
  • Ne brûlez jamais le bois traité puisque des produits chimiques toxiques peuvent être produits dans la fumée et les cendres.
  • Si les préservatifs ou du bran de scie s’accumulent sur vos vêtements, lavez-les avant de les réutiliser.  Lavez séparément vos vêtements de travail et vos vêtements réguliers.
  • Le bois traité utilisé pour les patios, les terrasses et les allées piétonnes ne devraient pas avoir de résidus de préservatifs.
  • Le bois traité ne devrait pas être utilisé pour les tas de compost où les acides organiques libres produits tôt dans le processus de compostage peuvent enlever les produits chimiques fixés.  Par contre, il est sécuritaire de l’utiliser pour faire pousser les légumes dans un jardin surélevé.  Si, après cette lecture, vous avez encore des préoccupations, placez une feuille de plastique entre la terre et le mur de bois traité.
  • • Le bois traité ne devrait pas être nettoyé avec des agents réducteurs durs puisque ceux-ci peuvent aussi enlever les produits chimiques fixés.

Choisir les Bonnes Pièces de Fixation

Les pièces de fixations à utiliser pour le bois traité qui sera exposé aux conditions météorologiques devraient être choisies pour résister la désagrégation pour aussi longtemps que le bois traité même.   Les pièces de fixation en acier inoxydable sont de loin l’idéal, mais les pièces de fixation galvanisées à chaud fourniront normalement la durée de service souhaitée.  Malheureusement, il se peut que les clous galvanisés à chaud ne puissent pas être appliqués avec une cloueuse.  Les pièces de fixation galvanisées électroplaquées seront décevantes et les clous réguliers se corroderont rapidement.  Les pièces de fixation en aluminium ne devraient pas être utilisées avec le bois traité.  N’utilisez pas des pièces de fixation en acier inoxydable pour des utilisations avec de l’eau salée.

Réparer les Entailles de l’Enveloppe Traité

Le bois traité sous pression dans le sol souffre de la carie interne en l’espace de six ou sept années si les entailles, les trous de boulons et les engravures de sont pas badigeonnés avec un préservatif destiné à l’usage en chantier. Oublier cette étape primordiale va presque certainement raccourcir la durée de vie du produit et annulera les garanties du produit. Bien que les applications par badigeonnage de préservatifs de bois soient loin d’être aussi efficaces que le traitement sous pression, les préservatifs de chantiers sont normalement appliqués aux découpes, qui absorbent plus facilement le produit.
Dans les essais pratiques de ces préservatifs par FPInnovations, le naphténate de cuivre était le plus efficace. Le naphténate de zinc (2% de zinc), incolore, n’était pas aussi efficace mais peut être convenable pour les applications hors sol où le risque de carie est plus faible et que la couleur vert foncé du naphténate de cuivre peut être inacceptable. Les consommateurs peuvent également aimer savoir que le vert foncé du produit à base de cuivre pâlira après quelques années.


De plus amples renseignements

Cliquez ici pour de plus amples renseignements sur les pièces de fixation.
Cliquez ici pour de plus amples renseignements sur les essais d’efficacité menés avec le bois traité.
Cliquez ici pour de plus amples renseignements sur les préservatifs de bois qui peuvent être appliqués dans le chantier.
Cliquez pour renseignements aux consommateurs concernant la sécurité sur la manipulation du bois traité (Canada).
Cliquez ici pour de l’information sur la manipulation (É.-U.)