Revêtir le Bois Extérieur

L’apparence du bois peut être modifiée avec l’application d’un revêtement pour bâtiment.  Ces derniers sont des revêtements de surfaces telles que la peinture et la teinture appliquées à un bâtiment ou aux structures extérieures comme les terrasses.  Les revêtements ne sont pas uniquement décoratifs, mais sont aussi multifonctionnels et réduisent l’effort requis pour nettoyer les bâtiments et les structures, et fournissent également une protection contre l’absorption de l’eau et assistent à prolonger la vie du bois.  Par contre, les revêtements ne peuvent pas être considérés comme substituts pour le traitement préservatif.  Sur cette page, nous expliquons les fondamentaux des types différents de revêtements extérieurs pour le bois et ce qu’ils peuvent faire, et pas faire, pour celui-ci.

Types de Revêtements – L’Opacité

Les revêtements pour bâtiments disponibles pour le bois incluent les peintures, les teintures, les vernis et les hydrofuges. Il y a plusieurs manières de classifier les revêtements, et différencier entre les types de produits peut porter à confusion. Une méthode courante consiste à les différencier selon l’apparence : les revêtements sont souvent identifiés comme 1) Opaques; 2) semi-transparents ou 3) transparents. Ces termes indiquent à quel point les caractéristiques du bois naturel paraîtront au travers du fini. Les revêtements opaques incluent les peintures et les teintures de couleur unie.
Un revêtement opaque ne permet pas à la couleur du bois naturel de paraître et peut aussi cacher une bonne partie de sa texture. Il protège en profondeur le bois du dommage causé par la lumière du soleil. De plus, il peut aider à empêcher l’humidité de le pénétrer. Ces revêtements ont tendance à durer le plus longtemps.

Un fini transparent ou semi-transparent comme une teinture ou un hydrofuge peut changer la couleur du bois, mais puisqu’il expose le fil et la texture du bois, il paraît encore « normal ». Ces revêtements aident à empêcher l’humidité de pénétrer le bois, mais il y a une variation considérable entre les teintures dans leur capacité de restreindre l’entrée de l’humidité. En outre, ils protègent le bois du dommage de la lumière du soleil à des degrés variables selon les absorbeurs UV organiques ou pigments inorganiques qu’ils contiennent. La différence entre les revêtements transparents et semi-transparents peut aussi être floue. Les revêtements transparents permettent à plus de texture et de fil de paraître. Les revêtements transparents pour l’extérieur étiquetés « clair » peuvent tout de même avoir quelques pigments pour mettre en valeur la couleur naturelle du bois et assistent en révélant la démarcation humide durant l’application. Toutefois, notez que les produits clairs sont destinés seulement pour les usages intérieurs et ne sont pas appropriés pour une utilisation extérieure puisqu’ils ne résisteront pas à la lumière du soleil.
Plusieurs produits transparents existent qui sont étiquetés comme fournissant une protection de l’eau pour le bois (hydrofuges) – ils peuvent être techniquement considérés comme des « traitements » plutôt que des revêtements pour le bois puisqu’ils fournissent principalement une protection contre l’eau et aide à réduire le fendillement (le clivage), et a une protection contre l’UV très limitée, si du tout. Cela veut dire que ces produits ont une durée de vie plus courte que les finis pigmentés, mais ils aident à ralentir le processus de vieillissement en restreignant l’entrée de l’eau. Notez que les hydrofuges sont souvent à base de solvant et contiennent de la cire ce qui affecte l’adhérence des revêtements subséquents, ce qui veut dire que la plupart de ces produits ne devraient pas être utilisés en tant que traitements de surface sous la peinture. Par contre, les hydrofuges transparents ont l’avantage unique d’être les traitements qui pardonnent le plus esthétiquement lorsqu’il y a un manque dans la maintenance. Autrement dit, ces produits ne changent pas la couleur du bois, donc les sections nues du bois ne sont pas évidentes avec l’usure de la surface.

Types de Revêtements – Les Supports

Une façon populaire de catégoriser les revêtements est par type de support (la base) – les produits sont à base d’eau ou à base de solvant. Lorsque les COV (composés organiques volatils, qui contribuent à diminuer la qualité de l’air) et un nettoyage facile sont importants, un produit à base d’eau est normalement le choix à faire. Les revêtements à base d’eau dominent maintenant le marché en raison des exigences réglementaires environnementales grandissantes et des demandes des clients. Comparés aux finis à base de solvant, les finis à base d’eau ont normalement moins d’odeur et peuvent être nettoyés avec de l’eau au lieu des essences minérales. Les revêtements à base d’eau sont généralement plus flexibles (ont moins tendance à avoir des crevasses à mesure que le bois rétrécit et gonfle avec les changements en humidité) et plus perméable à la vapeur d’eau. Le revêtements à base d’eau, particulièrement les acryliques, se décolorent et se ternissent beaucoup moins que les alkydes. La technologie des finis à base d’eau est maintenant évoluée, et ceux-ci peuvent égaler ou surpasser les propriétés des produits à base de solvant.
Les peintures à base d’eau sont fréquemment appelées des latexes. Les peintures à base de solvants sont communément connues comme les peinture à l’huile. En plus, les peintures étiquetées alkydes sont typiquement à base de solvant (mais pas toujours). Quoique c’est populaire de référer aux peintures comme étant des peintures latexes ou à l’huile/alkydes, il est plus utile d’y penser comme étant à base d’eau versus à base de solvant.

Types de Revêtements – Épaisseur de Feuil
Quelques fois, les revêtements de bois sont classifiés par l’épaisseur du feuil qu’ils forment sur la surface du bois.  Les peintures, les teintures à couleur unie et les vernis sont souvent appelés des matières filmogènes puisqu’ils créent une couche de matière sur le bois.  Les teintures semi-transparentes et transparentes, les hydrofuges et les huiles naturelles sont souvent considérés comme pénétrants le bois plutôt que de laisser un feuil épais sur la surface du bois.  Conséquemment, ils sont souvent appelés des finis pénétrants.  Toutefois, tous les revêtements laissent un feuil à la surface – épais pour certains, minces pour d’autres – et les produits « pénétrants » ne pénètrent le bois qu’à une très petite profondeur.  Néanmoins, il est utile de savoir si un produit laisse un feuil épais, puisque ce type de produit peut être plus difficile à enlever s’il est permit de se dégrader avant la remise en état, puisque les modes de défaillance de chacun sont différentes – les revêtements cohérents et épais tels que la peinture font défaut en subissant le pelage et les fissurations, alors qu’un feuil mince de produit « pénétrant » telle qu’une teinture fait défaut par érosion.

Les Revêtements peuvent-ils Protéger le bois?
Les revêtements protègent le bois, mais ils ne le protègent pas activement contre la carie.  L’esthétique est le but principal de ceux-ci.  Mais ils ralentissent les effets endommageant du vieillissement et fournissent un peu de protection contre l’humidité, ce dernier représentant un facteur de la carie.  Les revêtements aident aussi à préserver la durabilité naturelle des espèces telles le thuya géant, en aidant à prévenir le « délavement » des agents naturels protecteurs du bois.  Les avantages protecteurs de tous les revêtements dépendent, bien sûr, d’un bon entretien du revêtement.  Aucun revêtement ne durera indéfiniment et tous doivent être périodiquement appliqués à nouveau.

Le vieillissement

Le vieillissement est la dégradation lente de la surface se produisant lorsque le bois est exposé aux conditions météorologiques. Notez que le vieillisement ne devrait pas être confondu avec la carie (la pourriture) causée par les champignons, qui peut pénétrer profondément le bois et réduire considérablement la résistance du bois dans une période relativement courte. En revanche, le vieillissement du bois est causé par les rayons UV, l’eau, l’oxygène, la lumière visible, les polluants atmosphériques, et des fois avec quelques microorganismes spécialisés. Sous ces facteurs, le bois exposé à l’extérieur, au-dessus du sol, sans revêtement, changera rapidement d’aspect. Elle change en raison de la photodécomposition, le lessivage chimique et d’autres réactions chimiques; les bois de couleur pâle vont typiquement les rendre plus foncés et les bois foncés pâliront, mais tout bois finit éventuellement avec une couleur gris argenté. La surface va aussi devenir plus rugueuse, se fendillera et s’érodera en raison de le rayonnement ultraviolet, le mouillage et le séchage, et l’abrasion par les particules soulevées par le vent. Conséquemment, le bois vieilli aura une allure « rustique ». Quelques microorganismes et lichens peuvent coloniser le bois, mais la condition du bois à la surface ne favorise normalement pas la carie. Notez que le vieillissement ne se produit que sur la surface du bois, ordinairement qu’à une profondeur de 0.05 à 0.5 mm. Tant que la carie ne commence pas, le bois vieilli servira pendant des années. Il y a plusieurs exemples de structures de bois tels que les stavkirkes (Patrimoine du bois) en Norvège qui sont toujours structurellement sains malgré une exposition de plus de 1000 ans aux conditions météorologiques. Afin de réduire le vieillissement et améliorer l’allure esthétique du bois, le bois exposé à l’extérieur qui est au-dessus du sol peut être protégé par des revêtements.
Liez aux articles sur le vieillissement du site web de l’USDA FPL:

Le vieillissement et la protection du bois (en anglais):

http://www.fpl.fs.fed.us/documnts/pdf1983/feist83a.pdf

Le vieillisement du bois (en anglais):

http://www.fpl.fs.fed.us/documnts/pdf2005/fpl_2005_williams001.pdf

Remerciements

La matière a été révisée par Dr. Sam Williams du Forest Products Laboratory des États-Unis, Dr. Philip Evans de l’University of British Columbia, et M. Greg Monaghan, Chef de l’équipe des revêtements spécialisés chez Rohm and Haas, mais le contenu final ne reflètent pas nécessairement leurs points de vue sur tous les points.