Facteurs de Performance

Comment longtemps durera un revêtement extérieur?  Il peut durer de quelques mois à 20 années ou plus, selon le produit choisi, la façon qu’il a été appliqué, et de la sévérité de l’environnement.

Les peintures tendent à durer le plus longtemps, en supposant qu’elles sont bien appliquées (consultez la page Choisir et appliquer les revêtements pour le bois extérieur).  Mais les intervalles de la durée de vie d’un revêtement de peinture sont très grands.  Un produit de qualité inférieure mal appliqué sur la surface du bois patiné pourrait ne durer qu’à peine deux années.  Si tout est bien fait, le revêtement peut durer 20 années.  Les peintures et les teintures de haute qualité vont généralement durer le plus longtemps, et les revêtements qui sont situés à des emplacements protégés de la lumière du soleil et de l’eau tendent à durer plus longtemps.

Les teintures et les hydrofuges ont des durées de vie considérablement plus courtes que les peintures,  mais sont plus faciles à entretenir.  C’est une des raisons qu’ils sont un choix populaire pour les escaliers et les terrasses.  Selon le degré d’exposition au soleil, à l’eau, à la circulation piétonne et à la quantité de pigments dans la teinture, attendez-vous à une durée de vie entre 1 et 2 années pour une teinture appliquée sur les planches de terrasses et 2 à 5 pour une teinture appliquée aux produits qui ne sont pas sujets à l’usure.  De façon générale, les hydrofuges durent de 6 à 12 mois.

Les résultats de nombreux essais des finitions de bois extérieures par plusieurs experts dans ce domaine, notamment par l’US Forest Products Lab (USFPL), se résument ci-dessous.  Consultez le lien de l’USFPL pour de plus amples renseignements.

L’effet sur l’anatomie du bois

  • Les revêtements, notamment les teintures et les peintures de couleur unie tendent à durer plus longtemps sur les espèces dimensionnellement stables comme le thuya géant, le thuya occidental et le cyprès de l’Alaska, et ils rétréciront et gonfleront moins que d’autres espèces et par conséquent,  il y aura moins de tension sur l’accrochage du revêtement.  Toutefois, les teintures pour les terrasses ne dureront pas aussi longtemps sur les espèces à basses densités comme le thuya géant en raison de l’usure.
  • Les revêtements dureront plus longtemps sur le bois ayant des cernes d’automne étroits (la partie foncée des cernes annuels) en raison des différences en densité entre le bois de printemps (la partie la plus pâle du cerne) et le bois plus dense du bois d’automne.  Les pins du sud sont caractérisés par leurs cernes larges de bois d’automne, et par conséquent, ces espèces sont considérées quelque peu mauvaises pour peinturer.
  • La quantité de matières extractibles ou de résine dans le bois affecte aussi l’efficacité du revêtement.  Des couches primaires spéciales peuvent être utilisées pour bloquer les matières extractibles solubles, et le séchage au four est le plus efficace pour fixer la résine dans le bois.  Les substances nutritives dans le bois peuvent migrer au travers du revêtement pour contribuer à la prolifération fongique à la surface, et le bois parfait peut être choisi pour minimiser la teneur en substances nutritives dans le bois.

L’effet du grain

  • Les finitions durent plus longtemps sur le vertical (dit aussi quartonné) versus le bois débité sur dosse, puisque ces surfaces rétréciront et gonfleront moins et conséquemment, mettront moins de tension sur l’accrochage du revêtement.  Par contre, il peut être difficile de spécifier le type de grain lors de la commande du produit.   Le thuya géant et le sapin rouge peuvent être disponibles en qualité supérieure, ce qui consistera probablement en tout du bois parfait, débité sur quartier.
  • Si vous utilisez le bois débité sur dosse, dans la mesure du possible, placez-le avec l’écorce vers l’extérieur ou vers le haut, puisque le grain est moins probable de pelucher sur ce côté, particulièrement dans les espèces ayant des cernes de bois d’automne comme les pins du sud, et le grain pelucheux est un problème pour l’accrochage du revêtement.  Ce n’est pas un problème lorsque les produits de bois débité sur quartier sont utilisés.  Placez l’écorce vers l’extérieur pour minimiser les gerces.

Effet sur la rugosité de la surface

  • Le bois brut de sciage (texturé à la scie) ou le bois raboté à surface texturée crée un meilleur accrochage du revêtement et une accumulation plus épaisse du revêtement que le bois lisse.  La vie du revêtement peut être substantiellement prolongée si le bois est raboté à surface texturée.

Effet du ponçage

  • Le ponçage (papier de grain 100) peut doubler la durée de vie du revêtement, à la fois pour le bois patiné et pour le bois fraîchement raboté.  Ceci est parce que le ponçage enlève les fibres en surface endommagées et modifie également la chimie de surface pour améliorer l’accrochage du revêtement.

Effet des produits de préservation du bois

  • Les teintures semi-transparentes peuvent durer plus longtemps lorsqu’elles sont appliquées au bois traité avec l’ACC – le bois traité acheté avant 2004 a probablement été traité avec l’ACC.  La recherche est en cours sur la finition du bois traité avec les nouveaux produits d’imprégnation.  Des mesures de protection afférentes au bois traité s’appliquent lors du revêtement du bois traité par un produit d’imprégnation.

Effet du bleuissement

  • Le bleuissement est causé par les champignons, et le bois taché par le bleuissement est plus perméable que le bois non taché, donc il peut absorber plus de revêtement.  Assurez-vous d’appliquer suffisamment de revêtement.

Effet du patinage

  • La lumière du soleil dégrade la capacité de la surface du bois de se lier avec un revêtement.  La recherche a montré une différence énorme dans l’efficacité de la peinture sur le bois patiné par rapport au bois non patiné.  La peinture sur les planches sans exposition aux rigueurs du climat avant d’être peinturées dure au moins 20 années.  Les planches qui ont patiné pendant 16 semaines avant d’être peinturées commencèrent à montrer des gerces dans l’espace de 3 années seulement.  Pour une durée de vie maximale du revêtement, poncez la surface si le bois a été exposé à la lumière du soleil du tout, notamment si pour plus que deux semaines.

Effet de la fabrication du produit

  • Le contreplaqué: Les revêtements sur le contreplaqué sont mis à l’épreuve par des petites gerces (fentes de face) sur la surface qui sont causées par la dérouleuse lorsque le placage est coupé de la bille durant le procédé de fabrication.  À mesure que le contreplaqué passe par le cycle d’humidité à l’extérieur, ces gerces tendent d’agrandir et cela cause une tension sur l’accrochage du revêtement.  La surface du contreplaqué, les bords et les joints dans les applications extérieures devraient être protégés, et les revêtements et autres produits pour aider le contreplaqué à résister le gerçage peuvent être appliqués pour prévenir l’absorption de l’humidité.  Généralement, une teinture de qualité peut protéger effectivement le contreplaqué.  Puisque les gerces dans le contreplaqué teint surviennent normalement durant les premiers six mois de l’exposition à l’extérieur, les meilleurs résultats de revêtement peuvent être obtenus en appliquant d’abord une première couche et permettre aux gerces de se produire, par la suite, environ six mois plus tard, appliquez une deuxième couche.  Les peintures défaillent rapidement sur le contreplaqué, à moins que des mesures sont prises pour réduire l’absorption de l’humidité et aussi d’utiliser des produits flexibles pour accommoder les variations dimensionnelles du bois.  Rendre la surface rugueuse est également important.  Pour la protection du contreplaqué et d’autres problèmes avec le contreplaqué, consultez les recommandations de l’Association Canadienne du Contreplaqué (http://www.canply.org/pdf/main/francais/plywood_handbook_french.pdf).
  • Les produits assemblés par entures multiples: Les revêtements peuvent avoir des résultats différents sur différentes parties de ces produits, puisqu’il est probable qu’ils ne sont pas uniformes en ce qui a trait à la direction des grains, la composition en bois parfait versus celle de l’aubier, ou même dans les espèces.  Rendez la surface rugueuse pour prolonger la vie du revêtement et pour minimiser ces différences.  Si possible, appliquez une couche primaire et de la peinture sur tous les côtés afin de minimiser l’absorption de l’humidité.

L’effet d’une couche primaire

  • Les essais pratiques ont montré que les revêtements durent beaucoup plus longtemps lorsqu’une couche primaire est utilisée.
  • Les essais pratiques ont montré que le bardage ou les bardeaux durent beaucoup plus longtemps si une couche primaire est appliquée au revers.

Effets du design et de l’installation

  • Utilisez de bonnes pratiques pour le design et l’installation afin de protéger le bois de la lumière du soleil et de l’eau, et prévenir une accumulation d’humidité dans les structures en bois.
  • En fournissant un dégagement par rapport au sol adéquat, un avant-toit approprié, un mur à écran pare-pluie et en appliquant une couche primaire au revers, la durée de vie du revêtement sur le bardage peut être prolongée efficacement.
  • Si vous utilisez du bois débité sur dosse, placez le côté de l’écorce vers l’extérieur si possible pour éviter le grain pelucheux.
  • Utilisez des pièces de fixation résistantes à la corrosion.