Risques à la durabilité

Le bois est un matériau naturel et biodégradable, ce qui signifie que certains insectes et champignons peuvent, au moyen de la terre, décomposer le bois pour le recycler en nouveaux matériaux vivants.

La carie, aussi connue sous le nom de la pourriture, représente la décomposition du matériel organique par l’activité fongique. Quelques espèces de champignons spécialisées peuvent avoir cet effet sur le bois. C’est un processus important dans la forêt. Mais évidemment, ce processus est à éviter pour le bois en service.

La clé du succès pour le contrôle de la carie consiste à contrôler l’humidité excessive. L’eau en soi ne porte pas atteinte au bois, mais elle permet aux organismes fongiques de croître. En fait, le bois tolère bien l’eau et pardonne plusieurs erreurs en humidité. Mais trop d’humidité involontaire (par exemple, une fuite murale majeure) peut entraîner un risque de carie important. Si un produit du bois sera utilisé pour une application fréquemment trempe pour des périodes prolongées, alors des mesures doivent être prises dans le but de protéger le bois contre la carie.

Une variété d’insectes peut endommager le bois, mais ceux qui prédominent causant des problèmes sont les termites. Ils vivent partout dans le monde où le climat est chaud et tempéré.