Les Termites

Les termites, parfois appelés « fourmis blanches » sont des insectes sociaux, de la famille des coquerelles plutôt que de celle des fourmis.  Ils se distinguent des fourmis par l’absence d’une taille étroite sur le corps et par leur couleur typiquement blanche.  Sous une loupe simple, les antennes des termites sont droites alors que celles des fourmis sont coudées.  Les termites volants qui se reproduisent (ailés) peuvent être distingués des fourmis volantes par la grandeur égale des quatre ailes des termites.  Les trois types de termites peuvent être distingués selon leurs exigences en humidité :

  • Les termites de bois humide
  • Les termites de bois sec
  • Les termites souterrains

termites1

Les termites de bois sont explicitement prévalents dans le milieu côtier de la Colombie Britannique et  dans le nord-ouest du Pacifique des États-Unis.  Ils n’attaquent que le bois en carié et peuvent être contrôlés en éliminant la source d’humidité qui peut mener à la carie du bois. Ils sont rarement un problème dans les bâtisses.
termites2

D’autre part, les termites de bois sec ne nécessitent pas une source d’humidité substantielle et les termites appariés peuvent s’envolés dans les bâtisses et se construire un nid dans le bois sec. Par conséquent, les mesures de contrôle conçues pour séparer le bois du sol ou de l’humidité sont ineffectives. Sur le continent nord-américain, les termites de bois sec ne se trouvent que dans l’extrême sud des États-Unis en allant au Mexique.
Les termites souterrains nécessitent une source d’humidité fiable, normalement le sol, mais ils ont la capacité de transmettre l’humidité aux bâtisses. Bien que les nids satellites puissent se trouver dans les bâtisses, leurs nids principaux sont, en règle générale, dans le sol ou le bois qui est en contact avec le sol. Les termites souterrains fabriquent des abris tubes en boue (des tunnels), en fragments de bois et de sécrétions corporelles, ce qui leur permettent de voyager du sol au bois sans être exposés au séchage de l’air ou aux prédateurs. Ces tubes abris peuvent s’étendre de plusieurs mètres par-dessus des substrats inertes comme les murs des fondations en béton. Les termites peuvent aussi passer au travers des fissures dans le béton aussi étroites que 1.5 mm. Au sein du groupe souterrain, une subdivision supplémentaire s’impose en raison de la nature extrêmement agressive d’une espèce précise : le coptoterme de Formose – Coptotermes formosanus Shiraki. Bien qu’individuellement plus petite que l’espèce susmentionnée, du fait du leur nombre des colonies, les termites de Formose peuvent être neuf fois plus agressifs en ce qui concerne la consommation du bois. Cette espèce est notamment problématique dans les parties du sud-est des États-Unis, où ils ont été introduits après la Deuxième Guerre mondiale. Il est improbable qu’elle se dissémine plus au nord, au Canada, quoique le Canada ait d’autres espèces moins agressives que les termites souterrains. Sur l’échelle économique, les termites souterrains font partie du groupe le plus important mondialement.


Pour de plus amples renseignements
Cliquez pour des renseignements sur les stratégies de contrôle des termites.
Cliquez pour une carte des termites en Amérique du Nord.
Cliquez pour des liens sur les Termites.