Durabilité à Dessein

Types de Murs pour le Contrôle de l’Eau

Généralement, les experts en enveloppes de bâtiment parlent de trois ou quatre approches au design des murs pour contrôler l’humidité. Les murs avec une étanchéisation extérieure sont conçus de façon à obtenir une étanchéité à l’eau et à l’air de la face du parement.  Un exemple  serait le stuc appliqué directement sur le revêtement primaire ou sur la maçonnerie sans  membrane étanche à l’humidité comme le papier de construction.  Les joints dans le parement et les interfaces, avec d’autres composants, sont scellés afin d’assurer la continuité.  La face extérieure du parement est la voie d’évacuation primaire – et unique – de l’eau.  Il n’y a pas de redondance de contrôle de l’humidité, c.-à-d. qu’il n’y a pas de système complémentaire.  Un système d’étanchéisation extérieure doit être construit et entretenu en parfaite condition afin de contrôler efficacement l’infiltration de l’eau de pluie.  En général, ces murs ne sont recommandés que dans les situations où le risque est bas, comme les  zones murales sous des larges avant-toits ou des climats secs.  Les murs avec une membrane dissimulée sont conçus avec l’acceptation qu’un peu d’eau s’infiltre au-delà de la surface du parement.  Ces murs incorporent un plan d’évacuation de l’eau à l’intérieur de l’assemblage du mur en tant que deuxième ligne de défense contre l’eau de pluie.

La face du parement reste la voie d’évacuation primaire, mais l’évacuation secondaire est accomplit à l’intérieur du mur.  Le plan de drainage se compose d’une membrane comme le papier de construction qui achemine l’eau en bas et à l’extérieur de l’assemblage du mur.  Par exemple, un bardage ou du stuc appliqué par-dessus le papier de construction.  Les murs avec une membrane dissimulée sont appropriés dans les endroits qui ont une exposition  basse ou modérée à la pluie et au vent. Les murs à écran pare-pluie prennent un pas de plus dans la gestion de l’eau en incorporant une cavité entre le dos du parement et le papier de construction.  Le vide d’air ventile le dos du parement et l’aide à s’assécher.  De plus, la cavité fait guise de coupure de capillarité entre le parement et le papier de construction et garde ainsi la majeure partie de l’eau l’empêchant de faire le contact avec le papier de construction.  Le stuc ou le parement appliqué sur la fourrure verticale par-dessus le papier de construction sert d’exemple d’un mur à écran pare-pluie.  Les murs à écran pare-pluie sont appropriés pour les expositions aux pluies fortes ou aux vents forts.  L’écran pare-pluie à pression équilibrée est un progrès de la technologie des écrans pare-pluie.  Ces murs se servent d’orifices pour équilibrer la pression entre l’extérieur et l’air de la cavité, ainsi éliminant une des forces motrices de la pénétration de l’eau (lorsqu’elle est poussée au travers des fissures en raison d’une pression élevée sur la face du mur et une pression basse dans la cavité).  Ces murs sont pour les expositions à risque très élevé.

De plus amples renseignements
Pour des conseils en ligne sur le design et la construction, essayez:
Le programme « Build a Better Home » (Construire une meilleure maison), dirigée par l’APA-The Engineered Wood Association, organise les cours, opère des maisons démonstratives et offre de publications. Le site web offre de l’information et fournit des liens relatifs à toutes les publications APA.
La Société canadienne d’hypothèques et de logement publie plusieurs guides de  meilleures pratiques pour le design et la construction.   Téléchargez un guide détaillé pour le design et la construction en boisn dans les climats doux et pluvieux comme la côte ouest du Canada:
Consultez aussi nos pages de Publications et de Liens.
Guide de Design des Enveloppes de Bâtiments: Wood-Frame Multi-Unit Residential Buildings.

L’Importance d’un Avant-toit

Dans un climat pluvieux, un avant-toit est un des moyens les plus simples et efficaces de réduire le risque d’infiltration d’eau.  Un avant-toit est un parapluie pour le mur, et le plus large qu’il est, le mieux que c’est.  Une étude des bâtiments aux prises avec des problèmes de fuites en Colombie Britannique commandée par la Société canadienne d’hypothèques et de logement en 1996 a démontré la corrélation inverse forte entre la largeur d’un avant-toit et le pourcentage des murs avec des problèmes.  Par contre, même un avant-toit peu large peut aider à protéger le mur, en grande partie en raison de son effet sur la pluie chassée par le vent.  Un avantage important des avant-toits et des toits à double pente, bien souvent inapprécié, est l’effet de ces éléments sur la pression du vent.  La pluie chassée par le vent est typiquement la plus grande source d’humidité des murs.  Un avant-toit et/ou une toiture inclinée aidera à rediriger le vent vers le haut et par-dessus le bâtiment, ce qui réduit la pression sur le mur, réduisant ainsi la force de la pluie battante qui martèle le mur.  Cela veut dire qu’il est moins probable que l’eau sera poussée par le vent au travers des fissures du mur.

Minimiser les Trous

La majeure partie des problèmes de l’eau pluviale est due à l’eau qui s’infiltre par les trous du mur.  Si les discontinuités dans l’enveloppe ne sont pas soignées, l’eau peut s’infiltrer autour des cadrages de fenêtres et le conduit d’évacuation de la sécheuse, aux intersections comme les balcons et les parapets, et aux joints du papier de construction, par exemple.  Un bon détaillage du design et une construction soigneuse sont primordiaux!  L’entretien des obturateurs de joint de courte durée comme le mastic de calfeutrage autour des cadrages de fenêtres est aussi important.  La Société canadienne d’hypothèques et de logement publie des Guides de Pratiques Exemplaires qui fournissent des renseignements exhaustifs sur les détails de construction – consultez notre page de Liens.