Couvertures

FireSafetyPhoto8

Les couvertures ont souvent été des facteurs contributeurs aux conflagrations. La plupart des couvertures, même aujourd’hui, sont combustibles par le fait même des matériaux utilisés pour les rendre imperméables.
L’objectif du CNB est donc d’exiger que les risques associés avec les couvertures soient minimisés pour le type de bâtiment, son emplacement et son utilisation.
Le CNB autorise des couvertures qui respectent l’indice Classe C à être utilisées dans n’importe quel bâtiment réglementé par la Partie 3 du Code, y compris tous les bâtiments incombustibles, peu importe la hauteur ou l’endroit.
Cet indice C peut facilement être respecté en utilisant des bardeaux en fente ou des bardeaux en BI, des bardeaux d’asphalte, ou une couverture par produit d’étanchéité.
Les petits bâtiments utilisés pour les réunions qui ne sont pas plus que deux étages en hauteur et que l’aire du bâtiment est moins que 1000 m2 ne nécessitent pas un classement pour la couverture. Pour ces cas traditionnels, les bardeaux en bois non traités sont acceptables s’ils ont un matériau incombustible en dessous afin de réduire le potentiel de faire un perçage par brûlure d’un tison.