Liens sur la durabilité des produits du bois

Contenu

Renseignements en ligne sur la conception et la durabilité de structures en bois

Renseignements sur les termites et les autres organismes nuisibles
Renseignements sur les moisissures

Autres sites Web dignes d’intérêt
Ouvrages sur la conception de structures en bois

RENSEIGNEMENTS EN LIGNE SUR LA CONCEPTION DE STRUCTURES EN BOIS ET LA DURABILITÉ

Conseil canadien du bois

Ottawa, Ontario, Canada

Le Conseil canadien du bois (CCB) est l’association nationale représentant les fabricants canadiens de produits en bois utilisés en construction. Le CCB siège aux comités des normes et codes du bâtiment qui se rapportent au comportement des charpentes, à la sécurité incendie et à la durabilité pour assurer une utilisation appropriée des produits du bois. Les concepteurs, constructeurs et directeurs de la construction posent leurs questions sur le calcul et l’utilisation des produits et systèmes de construction en bois au personnel technique du CCB. Le Conseil publie toute une gamme de manuels, de brochures et d’outils électroniques qui sont employés comme documents d’orientation et de référence.

 

Site Web : http://www.cwc.ca/fr/accueil/

Assistance technique : 800 463-5091

Questions d’ordre général : 613 747-5544

Ce qu’on y trouve : Des manuels de calcul, des logiciels, des séminaires, des fiches techniques, des liens et de l’assistance technique. Presque tous les documents sont disponibles en ligne; certains ouvrages doivent être commandés. L’information s’adresse surtout aux architectes et aux ingénieurs.

 

Société canadienne d’hypothèques et de logement

Ottawa, Ontario, Canada

À titre d’organisme national responsable de l’habitation au Canada, la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) offre des services des plus variés, y compris des services de recherche de pointe. La SCHL est le plus important diffuseur d’information sur le logement au Canada et dispose de la plus vaste gamme de renseignements sur les habitations au pays.

 

Site Web : https://www.cmhc-schl.gc.ca/fr/

Questions d’ordre général, au Canada : 800 668-2642

Questions d’ordre général, à partir de l’extérieur du Canada : 613 748-2003

Ce qu’on y trouve : Des lignes directrices sur les meilleures pratiques et autres publications. De l’information qui s’adresse au grand public ainsi qu’aux concepteurs et constructeurs. Les publications doivent être commandées par téléphone ou en ligne. Sur le site Web, rendez-vous à la bibliothèque pour parcourir le catalogue ou acheter une publication en ligne. Consultez les rubriques concernant la conception et la construction; la rénovation; les maisons saines; la conception d’immeubles collectifs pour trouver des articles intéressants. Publications recommandées : « Enveloppe de bâtiments à ossature de bois dans le climat littoral de la Colombie-Britannique : guide des règles de l’art : technologie du bâtiment » accessible dans la bibliothèque. La SCHL a aussi publié une série de deux guides intitulés « Réhabilitation de l’enveloppe de bâtiments – Guide du consultant » et « Réhabilitation de l’enveloppe de bâtiments – Guide des propriétaires et du gestionnaire immobilier » dans lesquels on peut trouver des renseignements utiles sur l’évaluation des dommages attribuables à l’humidité dans les bâtiments occupés et les travaux correctifs à exécuter. De plus, le site Web de la SCHL présente une grande quantité de renseignements sous forme de pages Web. Dans la page d’accueil, allez à « Parcourir par sujet », puis cliquez sur « Construction, rénovation et entretien d’un logement ».

 

University of Massachusetts, Building Materials and Wood Technology

Amherst, Massachusetts, É.-U.

Ce site Web dédié à un programme d’études universitaires fournit surtout des renseignements sur les cours offerts et les parcours de formation. Cependant, si vous cliquez sur « publications », vous obtiendrez de l’information en langage clair sur une gamme de sujets d’intérêt général du domaine de la construction.

Site Web : http://www.umass.edu/bmatwt/

Ce qu’on y trouve : Des douzaines d’articles en ligne qui s’adressent au grand public ainsi qu’aux concepteurs et constructeurs.

 

US Forest Products Laboratory

Madison, Wisconsin, É.-U.

Mis sur pied en 1910 par le Service des forêts du département de l’Agriculture des États-Unis, le Forest Products Laboratory (FPL) est le principal organisme gouvernemental de recherche sur le bois aux États-Unis. Aux niveaux national et international, le FLP a la réputation d’être une autorité technique neutre dans les domaines de la science et de l’utilisation du bois. Plus de 250 scientifiques et employés de soutien mènent des recherches sur les aspects diversifiés et élargis de l’utilisation du bois. Les recherches portent sur les produits de pâtes et papiers, l’utilisation du bois pour la construction de maisons et de structures, la préservation du bois, l’identification du bois et des champignons, ainsi que la finition et la restauration des produits du bois.

Site Web : http://www.fpl.fs.fed.us

Tél. : 608 231-9200

Ce qu’on y trouve : En plus de fournir des renseignements sur les programmes de recherche et rapports d’études techniques, le site Web du FPL contient de nombreux documents électroniques à l’intention du grand public. Dans la page d’accueil, cliquez sur « FAQ » pour accéder à la version électronique de l’ouvrage « Wood Handbook » (contenu assez technique). Cliquez sur « Techlines » pour consulter une série de fiches d’information. Certaines s’adressent aux consommateurs tandis que d’autres sont plus techniques. Le FPL est une source reconnue de renseignements sur les produits de finition du bois; pour afficher les fiches qu’il a produites, cliquez sur « Painting and Finishing Fact Sheets ». Presque toutes les publications du FPL sont disponibles en ligne. Pour trouver des rapports, des articles ou d’autres types de documents, cliquez sur « Search » (sous « Publications ») dans la page d’accueil et saisissez le sujet qui vous intéresse.

 

American Wood Council (AWC)

Washington, DC, É.-U.

L’AWC est la division des produits du bois de l’American Forest & Paper Association (AF&PA). Sa mission consiste à intensifier l’utilisation du bois tout en assurant un large appui au règlement concernant les produits du bois; en créant des outils de conception et des lignes directrices pour la construction de structures en bois; en influençant le développement de politiques publiques sur l’utilisation et la fabrication des produits du bois.

Site Web : http://www.awc.org/

Assistance technique : 202 463-4713

Questions d’ordre général : 202 463-2766

Ce qu’on y trouve : Un service d’assistance technique très utile pour les questions relatives à l’utilisation du bois et des produits dérivés du bois en construction. Le site renferme de nombreuses publications en version électronique. Il contient également de l’information technique sur les codes et normes en vigueur aux États-Unis, ainsi qu’une rubrique sur les problèmes de moisissures et d’humidité dans les habitations (« Mold and Moisture in Homes »).

 

APA – The Engineered Wood Association

Tacoma, Washington, É.-U.

Association de membres qui représente 75 % des fabricants de panneaux structuraux en bois de l’Amérique du Nord, ainsi que ceux d’autres produits d’ingénierie comme le lamellé-collé, les panneaux composites, les solives en I et le bois en placage stratifié. L’APA effectue beaucoup de recherches et se consacre au transfert de la technologie.

Site Web : http://www.apawood.org/

Tél. : 253 565-6600

Adresse électronique : [email protected]

 

Ce qu’on y trouve : Des centaines de rapports, de fiches techniques et d’autres types de publications qui s’adressent principalement aux professionnels de la conception et de la construction. Bon nombre de ces documents peuvent être consultés en ligne; il est possible de se procurer les autres pour une somme modique. Pour trouver un document, faites une recherche par sujet sous « Publications ». De plus, le site contient une vaste gamme de renseignements que vous pouvez parcourir par sujet. Cliquez sur « Products » pour consulter de l’information sur des produits particuliers de bois d’ingénierie, et sur « Applications » pour obtenir des renseignements généraux sur les charpentes en bois. Ces pages axées sur un sujet contiennent des renvois utiles vers des publications connexes. Pour obtenir de l’information relative à la durabilité, cliquez sur « Build a better home » dans le menu de gauche. Le site Web renferme aussi une foire aux questions et un service d’assistance technique. Vous pouvez poser vos questions par courriel ou par téléphone, en demandant le service d’assistance technique (« Help Desk »).

 

Centre de recherche de la National Association of Home Builders (NAHB)

Upper Marlboro, Maryland, É.-U.

Fondé en 1964, le centre de recherche de la NAHB est une filiale à but non lucratif et à propriété exclusive constituée distinctement de la National Association of Home Builders (NAHB) des États-Unis, une association dont les membres sont des constructeurs, fabricants et professionnels de l’industrie du logement. Le centre mène des recherches sur des sujets variés allant de la conception et la construction d’habitations à l’utilisation des terres, en passant par l’environnement, les logements durables et abordables, ainsi que les logements adaptés. Le transfert de la technologie aux constructeurs et autres parties concernées se fait surtout au moyen du site Web ToolBase, qui fournit de l’information sur les produits de construction, les matériaux, les nouvelles technologies, la gestion d’entreprise et les systèmes de logement.

 

Site Web : http://www.nahbrc.org/

Tél. : 301 249-4000

Sans frais aux É.-U. : 800 638-8556

Ligne d’assistance Toolbase : 800 898-2842 (É.-U. seulement)

 

Ce qu’on y trouve : Le site Web du Centre de recherche renferme une liste de centaines de publications qu’il est possible d’acheter, et qui ne sont pas accessibles en ligne. Vous pouvez cependant cliquer sur « ToolBase » et accéder à un site Web qui propose beaucoup de contenu en ligne dont des fiches techniques et des nouvelles de l’industrie. Il contient également une fonction « Demandez à un expert » accessible par téléphone ou par courriel.

 

Homeowner Protection Office

Vancouver, Colombie-Britannique, Canada

Le Homeowner Protection Office (HPO) est une société d’État de la Colombie-Britannique créée en 1998 pour répondre aux préoccupations sur la qualité de construction des copropriétés dans la province. Elle a pour but de renforcer la protection des acheteurs de maisons neuves et d’améliorer la qualité de la construction résidentielle en Colombie-Britannique. Le HPO s’occupe de la délivrance de permis aux constructeurs de bâtiments résidentiels, du cadre de référence et du contrôle de la garantie obligatoire des maisons neuves par une tierce partie, de l’administration du programme de prêts sans intérêt pour les réparations et de subventions exemptes de la taxe de vente provinciale à l’intention des propriétaires d’habitations endommagées par l’humidité, ainsi que de recherche et de sensibilisation orientées vers le secteur de la construction résidentielle et les consommateurs.

Site Web : http://www.hpo.bc.ca/

Tél. : 800 407-7757 (Colombie-Britannique seulement)

Ce qu’on y trouve : Ce site Web contient une vaste quantité de renseignements électroniques sur des questions qui concernent les constructeurs et les consommateurs en Colombie-Britannique. Vous pouvez aussi cliquer sur « FAQs » ou « Publications » pour accéder en ligne à une panoplie de documents d’intérêt général pour quiconque doit réparer un bâtiment endommagé par l’humidité.

 

Conseil national de recherches du Canada / Institut de recherche en construction (IRC)

Ottawa, Ontario, Canada

Mis sur pied en 1947, l’IRC mène des recherches, participe à l’établissement du Code national du bâtiment et fournit des services d’évaluation des matériaux au sein du laboratoire national du Canada. Le programme Enveloppe et structure des bâtiments de l’IRC s’articule autour de la mise au point et de l’application de technologies de conception, de construction et d’utilisation d’installations techniques durables, efficaces sur le plan énergétique et rentables. Ces technologies sont utilisables tant en construction qu’en réparation ou en rénovation d’édifices et s’appliquent à tous les genres d’immeubles. L’IRC a réalisé récemment un intéressant projet de recherche désigné comme le Consortium pour le contrôle de l’humidité dans les murs extérieurs (CHME). Financé par plusieurs partenaires industriels, le projet portait sur les aspects techniques fondamentaux qui sous-tendent la performance des enveloppes des bâtiments en matière d’humidité. Les résultats obtenus dans le cadre du projet sont affichés sur le site Web.

 

Site Web : http://www.nrc.canada.ca/fr

 

Ce qu’on y trouve : Cliquez sur « Toutes les publications de recherche » dans la page d’accueil du CNRC pour accéder à une vaste collection de renseignements électroniques, y compris presque tous les fameux articles du Digeste de la construction au Canada (encore pertinents aujourd’hui) publiés de 1960 à 1990. De plus, vous pouvez consulter en ligne le bulletin trimestriel, de même que les articles du personnel publiés dans les revues du domaine de la construction et bien plus. Certaines publications présentées uniquement sous forme de résumés peuvent être commandées.

 

RENSEIGNEMENTS SUR LE BOIS TRAITÉ

American Wood Preservers’ Association

L’American Wood-Preservers’ Association (AWPA) est une organisation technique sans but lucratif d’envergure internationale créée en 1904 pour offrir un lieu commun d’échange d’informations à tous les segments de l’industrie de la préservation du bois. L’AWPA prend part à l’élaboration de normes et favorise les échanges de nature technique entre l’industrie, les chercheurs et les utilisateurs de bois traité. À titre de principal organisme d’élaboration de normes à l’intention de l’industrie du bois traité aux États-Unis, l’AWPA exerce également une influence à l’échelle internationale. Les normes de l’AWPA sont rédigées pour assurer le comportement satisfaisant des produits en bois traité, selon les utilisations prévues. Les normes sont reconnues et employées par des clients partout dans le monde, qui achètent et utilisent du bois traité destiné aux industries des produits de construction, de l’électricité, de la marine, du transport ferroviaire et de la construction routière. Les normes, ainsi que les documents techniques qui font partie des comptes rendus des réunions annuelles, peuvent être commandées sur le site Web. On ne peut pas les consulter en ligne. Toutefois, de nombreuses fiches d’information et foires aux questions sont disponibles en ligne. La plupart des renseignements publiés par l’AWPA s’adressent aux membres de l’industrie de la préservation du bois, mais une partie du contenu peut convenir aux utilisateurs de bois traité.

 

Site Web : http://www.awpa.com/

 

The Wood Preservation Science Council

Cambridge, Massachusetts, É.-U.

Le site Web donne accès en ligne à une vaste collection de documents de recherche (préparés par diverses agences) sur des sujets associés aux répercussions du bois traité à l’ACC sur la santé et l’environnement.

Site Web : http://www.woodpreservativescience.org/facts.shtmlawpa.com/

 

Préservation du bois Canada

Ottawa, Ontario, Canada

Préservation du bois Canada (PBC) est une association industrielle à but non lucratif qui compte des membres partout au Canada. Fonctionnant sous charte fédérale, elle se veut un lieu d’échange pour les personnes qui œuvrent dans l’industrie de la préservation du bois, notamment dans les domaines de la recherche, de la production, de la commercialisation et de la protection de l’environnement. Les membres de PBC travaillent en collaboration avec les ministères et organismes gouvernementaux à la rédaction de normes pour l’industrie et à l’élaboration de directives pour la conception et l’exploitation des installations de préservation du bois. PBC travaille avec les laboratoires d’essai et facultés d’universités canadiennes ainsi qu’avec des organismes de recherche indépendants spécialisés dans le développement de produits en bois traité. Le site Web comprend de nombreuses fiches d’information et foires aux questions à télécharger à l’intention des utilisateurs de bois traité. On y trouve aussi des tableaux extraits de la série de normes CSA O80, qui détaillent les différentes classes d’emploi par produit.

 

Site Web : http://www.woodpreservation.ca/fr

 

International Research Group on Wood Preservation

L’International Research Group on Wood Preservation (IRG) a été créé en janvier 1969 en tant que groupe de recherche indépendant. Son secrétariat est établi en Suède. Aujourd’hui, le Groupe compte plus de 300 membres provenant de 49 pays. Lieu d’échanges et de réseautage pour les chercheurs du domaine de la préservation du bois, l’IRG publie plus d’une centaine de documents chaque année, organise des conférences et bien plus encore. Le site Web ne contient pas de publications électroniques, mais il est possible de parcourir les titres et de les commander en ligne. Les publications de l’IRG sont très techniques.

 

Site Web : http://www.irg-wp.com/

 

Western Wood Preservers Institute

Vancouver, Washington, É.-U.

Fondé en 1950 pour défendre les intérêts de l’industrie des produits du bois traité sous pression dans l’ouest de l’Amérique du Nord, le WWPI fournit sur son site Web une vaste gamme de renseignements à l’intention des utilisateurs de bois traité.

 

Site Web : http://www.wwpinstitute.org/

 

RENSEIGNEMENTS SUR LES TERMITES ET AUTRES ORGANISMES NUISIBLES

 

Louisiana State University Agricultural Center

Site Web : http://www.lsuagcenter.com/en/environment/insects/Termites/

 

Université de Toronto, Urban Entomology Group

Le site Web procure des renseignements sur la biologie et le contrôle des termites.

Site Web : http://www.utoronto.ca/forest/termite/termite.htm

 

University of Hawaii

Site Web : www2.ctahr.hawaii.edu/oc/freepubs/index.asp

Cliquez sur « Household and Structural Pests » pour accéder à des fiches techniques sur les termites, ainsi que sur les technologies qui permettent d’y faire obstacle.

 

University of Nebraska, Lincoln

Site Web : http://www.ianr.unl.edu/ – Cherchez le terme « termite ».

 

Australian Pest Controllers Association

Site Web : http://www.termite.com/

Ce site présente des renseignements approfondis à l’intention des constructeurs et propriétaires de maison, qui sont extrêmement utiles même hors de l’Australie.

 

Autres lectures (termites) :

deux normes australiennes présentes possiblement les lignes directrices les plus exhaustives sur le contrôle des termites :

  • Australian Standard AS 3660.1-1995 – Protection of buildings from subterranean termites. Part 1 New buildings. Standards Australia, Homebush,
  • Australian Standard AS 3660-1993 – Protection of buildings from subterranean termites. – Prevention, detection and treatment of Standards Australia, Homebush, NSW.
  • Il est possible d’acheter des documents (mais pas de les consulter) sur le site Web : http://www.standards.com.au/. Entrez « termites » dans le champ de recherche.

 

RENSEIGNEMENTS SUR LES MOISISSURES

Mold, Housing and Wood

Rédigé par un hygiéniste industriel et un mycologue du bois en 2002. Ce document de 15 pages est clair et bien documenté. Accessible en ligne : http://www.wwpa.org/lumberandmold.htm

Guide sur la moisissure à l’intention des copropriétaires

Un petit livret publié par la Société canadienne d’hypothèques et de logement, qui procure des conseils utiles et simples sur la prévention et le nettoyage. Disponible par téléphone auprès de la SCHL – voir l’entrée au début de la page.

Méthodes d’élimination de la moisissure dans les maisons

Livret publié en 1993 par la Société canadienne d’hypothèques et de logement. Accessible sur le site Web de la SCHL (bibliothèque/Maison saine). Voir l’entrée au début de la page.

La moisissure dans les maisons : information pour les occupants des Premières Nations

Rédigé par la Société canadienne d’hypothèques et de logement, Santé Canada et Affaires autochtones et du Nord Canada. Ce document est utile pour tout le monde, et pas uniquement pour les membres des Premières Nations ou les autochtones. Il traite de ce qu’il convient de faire en présence de moisissures, dans un langage compris des profanes. Accessible par téléphone auprès de la SCHL – voir l’entrée au début de la page.

Contamination fongique dans les immeubles publics : guide facilitant la détermination et la gestion des problèmes

Publié par Santé Canada en 1995, ce rapport scientifique exhaustif de 88 pages présente un protocole d’enquête à utiliser si l’on soupçonne la présence de problèmes fongiques affectant la santé humaine dans un bâtiment. Accessible en ligne : https://www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/alt_formats/hecs-sesc/pdf/pubs/air/fungal-fongique/fungal-fongique-fra.pdf

Guidelines on Assessment and Remediation of Fungi in Indoor Environments, publié en 2000 par le New York City Department of Health, Bureau of Environmental and Occupational Disease Epidemiology. Traite des problèmes de santé et fournit un protocole pour l’évaluation et l’élimination. Quoique plus brève, l’approche scientifique utilisée est semblable à celle adoptée pour le document de Santé Canada. Accessible en ligne : http://home2.nyc.gov/html/doh/html/epi/moldrpt1.shtml

Moulds: Isolation, Cultivation, Identification

Un livret en ligne, 1997, par David Malloch, Department of Botany, université de Toronto :

http://www.botany.utoronto.ca/ResearchLabs/MallochLab/Malloch/Moulds/Moulds.html

 

Mold Resources

Le site Web de la United States Environmental Protection Agency comprend des renseignements en ligne détaillés et plusieurs liens sur les moisissures, le nettoyage et la santé : http://www.epa.gov/iaq/molds/index.html.

Report of the Microbial Growth Task Force

Publié par l’American Industrial Hygiene Association, 66 pages, 2001; comprend des procédures pour l’élimination des moisissures dans les bâtiments. Accessible en ligne : http://www.aiha.org/content/accessinfo/consumer/factsaboutmold.htm

 

AUTRES SITES WEB DIGNES D’INTÉRÊT

Université de Waterloo, Building Engineering Group

Waterloo, Ontario, Canada

Le Building Engineering Group (BEG) est un groupe multidisciplinaire qui mène des travaux de recherche, développement et démonstration pour l’industrie de la construction. Le BEG est un organisme sans droit exclusif à but non lucratif qui exerce ses activités au sein du département de génie civil. Il exploite la BEG Hut, une installation d’essais à l’extérieur servant à l’évaluation de la performance d’enveloppes de bâtiments.

Site Web : http://www.civil.uwaterloo.ca/beg

Centre d’études sur le bâtiment (CEB), Université Concordia

Montréal, Québec, Canada

Le CEB est un groupe de recherche du Département de génie du bâtiment, civil et environnemental. Ses travaux de recherche portent entre autres sur la performance des enveloppes des bâtiments, l’environnement intérieur et les effets du vent. Le CEB dispose de nombreuses installations de recherche de pointe; cliquez sur « Laboratories » pour obtenir de plus amples renseignements.

Site Web : http://www.bcee.concordia.ca/index.php/Centre_for_Building_Studiesindex.htm

Conseil national de l’enveloppe du bâtiment

Ottawa, Ontario, Canada

Lieu d’échange pour les professionnels de la conception canadiens, où ils peuvent partager de l’information et viser ensemble l’excellence en conception, construction et performance d’enveloppes. Le Conseil organise chaque année une conférence. Les sections régionales se réunissent régulièrement, tiennent des conférences, publient des bulletins d’information et ainsi de suite; pour en savoir plus, cliquez sur « Regional BECs ».

Site Web : http://www.nbec.net/

 

OUVRAGES SUR LA CONCEPTION DE STRUCTURES EN BOIS

Enveloppe de bâtiments à ossature de bois dans le climat littoral de la Colombie-Britannique : guide des règles de l’art : technologie du bâtiment. Société canadienne d’hypothèques et de logement, 1998; 253 pages. Cet ouvrage contient des dessins détaillés et des fichiers PowerPoint en trois dimensions. Il s’agit d’un guide de conception complet. Il renferme aussi des renseignements généraux sur la pourriture du bois. Accessible auprès de la SCHL – voir l’entrée au début de la page.

Réhabilitation de l’enveloppe de bâtiments – Guide du consultant et Réhabilitation de l’enveloppe de bâtiments – Guide des propriétaires et du gestionnaire immobilier. Société canadienne d’hypothèques et de logement, 2001; Cette série de deux guides fournit des renseignements utiles sur l’évaluation des dommages attribuables à l’humidité dans les bâtiments occupés et les travaux correctifs à exécuter. Accessibles auprès de la SCHL – voir l’entrée au début de la page.

J. Lstiburek; Builder’s Guides; Building Science Corporation, Westford, MA; 1997; 303 pages. http://www.buildingscience.com/, 978-589-5100. Guides complets offerts en quatre versions (chacune portant sur l’une des quatre zones climatiques de l’Amérique du Nord) et contenant des dessins détaillés qui abordent les principes de conception, les fondations, les charpentes, les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation, de plomberie et d’électricité, le placoplâtre et la peinture. La science du bâtiment appliquée au constructeur.

Norme CSA S478-95, Guideline on Durability in Buildings; Association canadienne de normalisation, Etobicoke, ON; 1995; 93 pages. Cette norme fournit des directives sur l’intégration d’exigences en matière de durabilité aux prescriptions de conception, d’exploitation et d’entretien qui s’appliquent aux bâtiments et à leurs composants. Elle présente un aperçu des agents de détérioration et de la durée de vie des divers composants.

Anonyme; Design of Wood Structures for Permanence; American Forest & Paper Association, Washington, DC; 1988; 17 pages. Ce bref document fournit des recommandations d’ordre général sur les bonnes pratiques de construction.

Il est accessible sur le site Web de l’American Wood Council (voir l’entrée ci-dessus, sous « Renseignements en ligne sur la conception de structures en bois et la durabilité »).

Sous-comité de l’American Society of Civil Engineers; Evaluation, Maintenance and Upgrading of Wood Structures, A guide and Commentary; American Society of Civil Engineers, New York, NY; 1982; 428 pages. Guide sur les aspects techniques de l’inspection, de l’évaluation, du renforcement, de la réparation et de la réhabilitation de structures en bois. On y applique les enseignements tirés à la conception et à l’entretien de nouvelles structures.

M.P. Levy; Guide to the Inspection of Existing Homes for Wood-Inhabiting Fungi and Insects; US Department of Housing and Urban Development; 1979; 104 pages. Un ouvrage bien illustré très utile pour quiconque doit vérifier si des bâtiments sont aux prises avec de la pourriture. Il n’est pas aussi complet que la publication du Building Research Establishment (voir « Recognizing Wood Rot and Insect Damage in Buildings » ci-dessous), mais plus adapté aux conditions nord-américaines.

Conseil canadien du bois; Introduction à la technologie de la construction en bois; Ottawa, ON; 1997; 430 pages. Livre technique sur la construction à ossature en bois qui porte sur les matériaux et leurs propriétés, l’isolation thermique, la protection contre les incendies, les détails de construction, l’insonorisation, l’inspection et la réparation. Accessible auprès du CCB – voir l’entrée au début de la page.

J. Lstiburek et J. Carmody; Moisture Control Handbook: New low-rise, Residential Construction; US Department of Commerce, National Technical Information Service, Springfield VA; 1991; 247 pages. Guide conçu pour les climats chauds, froids ou mixtes. Les auteurs examinent comment la diffusion de vapeur, les fuites d’air, la condensation et la perte d’eau rendent les murs humides. Ils présentent également des stratégies pour contrôler l’humidité. Code national du bâtiment du Canada; La science du bâtiment expliquée;

Conseil national de recherches du Canada, Ottawa, ON; 1995; 602 pages. Ce guide énonce les exigences minimales à respecter pour satisfaire aux prescriptions en matière de santé, de sécurité et d’accessibilité applicables aux bâtiments. La protection des biens n’est pas un objectif fondamental du Code du bâtiment; par conséquent, il contient très peu de renvois à des exigences sur le plan de la durabilité. Il fournit très peu de directives sur la mise en œuvre des exigences du Code qui touchent le contrôle de l’humidité, comparativement, par exemple, à la lutte contre les incendies.

A.F. Bravery, R.W. Berry, J.K. Carey et D.E. Cooper; Recognising Wood Rot and Insect Damage in Buildings; Building Research Establishment, Garston, UK; 1992; 120 pages. Guide détaillé contenant de nombreuses illustrations permettant de différencier les différents types d’organismes qui s’attaquent au bois. Il convient plus aux pratiques de construction et aux organismes du Royaume-Uni et de l’Europe qu’au contexte nord-américain. Accessible au http://web.archive.org/web/20051104025920/http://www.bre.co.uk/ (cliquez sur « bookshop »).

D.L. Cassens, W.C. Feist, B.R. Johnson et R.C. DeGroot; Selection and Use of Preservative Treated Wood; Forest Products Society, Madison, WI; 1995. Il s’agit d’un excellent guide pour ceux qui envisagent la réalisation d’un projet avec du bois traité.

W. Wilcox, E. Botsai, et H. Kubler, John Wiley & Sons Inc.; Wood as a Building Material; 1991; 215 pages. Index, bibliographie, plusieurs illustrations. Ouvrage clair et concis à l’intention des concepteurs de bâtiments. Il aborde les propriétés et la composition du bois, la relation entre le bois et l’eau, les produits du bois, les propriétés thermiques, la tenue au feu, la pourriture et les moyens de la prévenir, la finition du bois, les directives de conception et l’identification du bois.

Anonyme; Wood Protection Guidelines: Protecting Wood From Decay Fungi and Termites; Wood Protection Council, National Institute of Building Sciences; 1993. Guide très utile sur les moyens de contrôler les conditions propices à l’attaque des organismes qui détruisent le bois.

Conseil canadien du bois; Manuel de la construction en bois, Guide complet des utilisations architecturales du bois dans la construction; Ottawa, ON; 2000; 562 pages. Cet ouvrage renferme une foule de renseignements de base sur les caractéristiques du bois, les propriétés des produits du bois, les assemblages, les systèmes structuraux en bois, les travaux de parachèvement de bâtiments, les produits de finition et la sécurité incendie. Il fournit peu d’information sur les traitements de préservation, comparativement à la lutte contre les incendies. Accessible auprès du CCB – voir l’entrée au début de la page.

R. Williams; Finishes for Exterior Wood; U.S. Forest Products Laboratory; 1996. On peut se procurer cet excellent ouvrage à un coût raisonnable. Il suffit de communiquer par téléphone avec le FPL; voir l’entrée au début de la page. Vous pouvez aussi consulter des fiches techniques sur les produits de finition sur le site Web du FPL.